Licence Creative Commons: Attribution (BY) + Non Modification des partages (ND)

lundi 19 décembre 2016

[Expresso] Le propylène glycol n'est pas reclassé en irritant par l'Europe

L'Agence européenne des produits chimiques (ECHA) annonce son refus de classer le propylène glycol (PG) en irritant. "Les Comités d'évaluation du risque (RAC) n'ont pas accepté la proposition par l'Allemagne de classer la substance Propane-1,2-diol comme irritant respiratoire", explique le communiqué de l'ECHA du 13 décembre précisant le numéro de dossier (STOT SE 3; H335). L'Office fédéral allemand pour la sécurité et la santé au travail (BAuA), avait déposé en octobre 2015 une demande pour faire passer en statut de toxicité 3 le liquide. 

Un changement qui aurait prétérité son usage avec les machines à brouillard de spectacle et pour le vapotage. La demande allemande avait été jugée "ridicule" par plusieurs spécialistes en regard des données scientifiques établies depuis 1942, et l'absence de nouveaux éléments pour justifier cette demande. De l'avis général, y compris hors du milieu de la vape, l'initiative avait pour unique raison d'entraver le vapotage. Un moyen de réduction des risques qui a permis à plus de six millions d'européens d'arrêter de fumer. Ce qui a entraîné aussi une chute des ventes de certains médicaments.

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire