Articles

La cigarette ultra-light OGM «Magic» des anti-tabac américains débarque en France

Image
Cela ressemble à un enfumage de première. La nouvelle cigarette ultra-light, à «très bas taux de nicotine» , créée par la firme biogénétique 22nd Century , devrait débarquer chez les buralistes français dès juin. «Nous orienterons notre marketing sur les bénéfices uniques de Magic et sur son innovant tabac à très faible teneur en nicotine» , explique Mourad Senouci, directeur de Royal Distribution qui va importer le produit en France, sur le site de l'AFP . Avant de s'attaquer au reste du marché européen comme l'annonce Henry Sicignano, président de 22nd Century. La firme américaine annonce viser la "réduction des risques liés au tabagisme" . Elle est à ce titre en partenariat avec le National Institute on Drug Abuse (NIDA), agence du gouvernement américain sous l'autorité du Département de la Santé. Notamment dans le projet de recherche Spectrum sur des cigarettes OGM à très faible teneur nicotinique. Le secret de cette nouvelle clope: son tabac génét

Ultra-réacs ou progressistes? Sur quel pied dansent les anti-tabac Suisses...

Image
Pas de fumée sans feu, mais où c'est que j'ai foutu mon briquet? Commissaire Européen intégriste invité d'honneur un jour. Séance sur la réduction des risques un autre... Mais que veulent vraiment les anti-tabac Suisses ? Dans deux semaines s'ouvre la session d'été du Conseil des Etats. Au programme, le débat sur le projet de Loi sur les produits du tabac (LPTab) [p.87-91] . En avril, la Commission Santé (CSSS-E) de la chambre parlementaire a proposé son renvoi par six voix, contre quatre voix soutenant intégralement ce projet et deux abstentions. Les majoritaires demanden t trois modification s à la proposition des services du Ministre de la Santé Alain Berset.  En premier lieu, les restrictions sur la publicité pour les produits du tabac sont estimées trop draconiennes . Puis, ils demandent de lever l'interdiction de vente du Snuss. C e produit de tabac à machouiller qui a fait chuter drastiquement le tabagisme en Suède à 11% - contre plus

[Traduction] Les Lords Anglais au secours de la vape contre la scélérate directive Européenne

Image
Ce 20 mai doit s’abattre sur l'Europe la nouvelle directive contre les produits du tabac, incluant la cigarette électronique. Le Grand Comité de la Chambre des Lords s'est emparé du sujet, à l'initiative de Matthew Ridley ce mardi 10 mai, pour se concentrer sur la meilleure manière de l’implémenter au Royaume Uni. Nous vous proposons la traduction de cette audition de 75 minutes réalisé par Florence THEIL, leurs arguments sont plein de bon sens et se veulent même prédicateurs des risques contre le tabagisme. Alors que les organismes de santé anglais et les vapoteurs s'inquiètent des effets négatifs de cette directive restreignant la taille des réservoirs à 2 ml maximum, le volume des recharges à 10ml et leur taux de nicotine au maximum à 20mg/ml (2%). Lors du débat, Lord Prior de Brampton, sous-Secrétaire d'Etat à la santé, a précisé la position du gouvernement face à chacun de ces points, en rétablissant parfois ce que dit le texte, dans une interprétation lai

FDA not approved : La critique que Swiss Medical Weekly ne publiera pas - MàJ: ou bien si, finalement...

Image
Mise à jour 1er juillet 2016 : Revirement inattendu, SMW a finalement décidé de publier l'article (en anglais). Je n'ai pas eu d'explication sur ce changement d'avis et je dois avouer ne pas avoir osé en demander... Quoiqu'il en soit, j'espère que cette publication pourra modestement aider à ouvrir un débat plus qu'urgemment nécessaire sur la question du vapotage en Suisse. Je n'ai pas de date de publication, mais la procédure suit son chemin. Les auteurs de l'article initial auront, s'ils le désirent, la possibilité de répondre dans le Swiss Medical Weekly aux critiques présentées. [/ MàJ] En janvier, la revue Swiss medical Weekly (SMW) publie l'article "Is vaping an effective way of reducing or quitting smoking?" -  Le vapotage est-il une voie efficace pour réduire ou quitter le tabagisme ? -. L'étude dirigée par le Pr Gerhard Gmel, d'Addiction Suisse, utilise les données de l' enquête de cohorte C-SURF sur plus

Pr J. Nitzkin : Quelles sont les croyances contre la réduction des risques des projets de lois sur le tabac ?

Image
Le Pr Joel L. Nitzkin est spécialiste des questions de santé publique concernant le tabagisme. Il a dirigé différents organismes de santé publique depuis les années 1970 (Rochester, New-York, Louisiana...). Il est président de la Task force sur le tabagisme de l'American Association of Public Health Physicians (AAPHP). Notre traduction, non révisée par l'auteur et qui ne l'engage pas en cas d'erreur de notre part, du manuscrit accepté le 19 avril 2016 par la revue Nicotine & Tobacco Research d'Oxford, et en ligne en version originale . Cette intervention répond à la présentation du Dr David Ashley du Centre sur les Produits du Tabac (CTP) de la Food and Drug Administration (FDA) lors de la réunion en Mars 2016 de la Société de Recherche sur la Nicotine et le Tabac (SRNT). Le Dct Ashley a partagé des doutes sérieux quant à savoir si huit produits de Snus de la marque Swedish Match devraient avoir un statut de Produit de Tabac à Risques Modifiés (MRTP)

A. Berset : «aucune raison d'autoriser» la vente de liquides nicotinés à vapoter en Suisse

Image
Une image qui circule sur les réseaux sociaux  Le Conseiller fédéral Alain Berset   ne "voit aucune raison d'autoriser" la vente de liquides à vapoter avec nicotine en Suisse. C'est en substance sa réponse du 7 mars 2016 au Conseil national (parlement) à la demande de lever cette prohibition faite par le député Thomas Matter. Faut-il que les vapoteurs poussés aux bricolages pour ne pas retomber dans le tabagisme lui donnent des raisons ? Contraints aux achats par internet, avec l'opacité pour goûter les liquides, privés de conseils éclairés, condamnés à payer des frais postaux notamment de dédouanement délirants [et ce sera pire à partir de 2017 , mais la FRC estime les vapoteurs pas dignes d'être défendus ], les vapoteurs suisses galèrent. Le marché noir se développe heureusement pour offrir un accès direct. Mais avec les limites en terme de sécurité, et restant une entrave indépassable pour la plupart des fumeurs non initiés. Ces fum

Le Conseil fédéral interpellé au parlement pour lever l'interdiction des liquides nicotinés

Image
« Le Conseil fédéral est-il prêt à lever immédiatement l'interdiction de vendre des liquides pour e-cigarettes contenant de la nicotine, sans attendre l'entrée en vigueur de la loi sur les produits du tabac (attendue pour 2019 environ) ? » La question parlementaire de Thomas Matter, Conseiller national, va susciter quelques espoirs chez les vapoteurs et les fumeurs désirant se sevrer à l'aide du vapotage en Suisse. Alain Berset, Conseiller fédéral en charge de la santé, répondra au député zurichois ce lundi 7 mars. Selon la réponse du Conseiller fédéral, le député T. Matter envisagera de déposer ou non une motion sur le sujet. Dans sa requête, le Conseiller national, figure montante de l'UDC, souligne l'inconsistance du statut légal actuel des produits de vapotage: «l'interdiction actuelle ne repose sur aucune base légale». Sans s'y référer explicitement, il rejoint l'analyse de l'avis de droit de Me Roulet publié par l'association Helve