Articles

[Heure d'été] La Nouvelle-Zélande légalise le vapotage nicotiné pour en finir avec le tabagisme d'ici 2025

Image
La Nouvelle Zélande a décidé de saisir l'opportunité du vapotage pour abaisser le taux de tabagisme, réduire ses méfaits et sauver des vies. Nicky Wagner, Ministre-adjoint à la santé, a annoncé ce matin la prochaine légalisation de la vente de liquide nicotiné de vapotage. "Aussi vite que possible" et au plus tard l'an prochain assure t-elle. Jusque-là les liquides avec nicotine étaient interdits de vente, engendrant du marché noir et des rechutes dans le tabagisme de vapoteurs privés de liquide nicotiné. "Il y a un consensus général sur le fait que vapoter est beaucoup moins nocif que fumer", explique la représentante du Gouvernement néo-zélandais, avant d'encourager. "Je suggère à toutes les personnes ici qui fument de passer au vapotage". Cette annonce surgit après une consultation publique close en septembre dernier. "Les preuves que l'usage du vapotage peut réduire considérablement le poids des maladies causées par le tab

Congrès E-ADD 2017: La Dr Anne Borgne ventile un vademecum sur la vape aux médecins

Image
"On devrait plutôt dire vaporette ou vapoteuse, parce que cela ne ressemble pas du tout à une cigarette" . D'emblée la Dr Anne Borgne, médecin addictologue, pulvérise les malentendus sur le vapotage. Invitée au e-congrès E-ADD 2017 , elle présente la vape comme outil pour l'arrêt du tabac à plus de 1'400 professionnels de santé connectés. Ce premier exercice français du genre sur les addictions, diffusé ce 23 mars en direct, reste consultable en ligne jusqu'au 9 avril. "Le grand avantage de la vape c'est d'arrêter les produits de combustion, le monoxyde de carbone, les cancérigènes... Toutes ces substances qui entraînent les maladies liées au tabac" , explique la Présidente du RESPADD , le réseau de prévention des addictions. Avant de préciser que "ce n'est ni un médicament ni du tabac" , mais en se substituant au tabagisme, le vapotage améliore l'état de santé des ex-fumeurs. La vape est au moins à 95% moins risquée

[Expresso] Plus de 300 fois plus d'incendies liés aux cigarettes qu'avec la vape selon la Brigade du feu de Londres

Image
A Londres en 2016, il y a eut quatre feux liés à des produits de vapotage pour 1'213 incendies provoqués par des cigarettes. Les statistiques présentées  à l'Evening Standard par la Brigade du feu de Londres (LFB)  montrent l'énorme écart de risques entre cigarette et vape. Si aucun des quatre problèmes impliquant la vape n'a tué, les feux liés au tabagisme ont entraîné la mort de 21 londoniens et en ont blessé 108.  "Nous préférons que vous arrêtiez totalement de fumer. Mais si vous voulez continuer de consommer de la nicotine, le vapotage présente beaucoup moins de risques d'incendie que les cigarettes dont les mégots, les cendres et les allumettes sont souvent mis à la poubelle négligemment et démarrent des incendies" , explique Dan Daly, Commissaire adjoint à la sécurité des incendies de la LFB. Pourtant, les médias sensationnalistes préfèrent faire tourner les images des quelques accidents liées au vapotage. Dans la quasi totalité des cas, ils

[NoMeansNo] Consultation de l'Union Européenne: 89,88% contre une taxation du vapotage

Image
Près de neuf sur dix contre la taxe anti-vape. C'est un plébiscite contre le projet "Philip Morris" de taxes punitives contre les vapoteurs. De novembre à février, seulement en langue américaine, la consultation de la Commission Européenne (EC) sur la taxation des "produits du tabac" - incluant les produits sans tabac ni combustion du vapotage - a receuilli 7'686 réponses. Selon le document de l'EC , 89,88% des répondants s'opposent à toute taxation spéciale contre les produits de vapotage. Tandis que 1,78% se déclarent pour et 6,18% en faveur d'une taxe uniquement sur les liquides nicotinés. Au cas où l'UE imposerait de force une taxe anti-vape, 80,34% désirent qu'elle soit beaucoup moins élevée et 5,07% moins élevée que celles du tabac. Les réponses proviennent à 95,2% de citoyens, pour 2,99% d'opérateurs économiques et seulement 1,05% d'organisations non-gouvernementales. En somme, la consultation a permis à des person

Belgique: Les troupes de Maggie De Block vont-elles passer à tabac les vapoteurs ?

Image
L'élan belge de libération du tabagisme va t-il être étouffé dans l’œuf par les services de la Ministre de la santé Maggie De Block ? Depuis février, les agents du Service public fédéral Santé publique (SPF) contrôlent les points de vente de produits de vapotage. "Tous les points de vente de cigarettes-électroniques sont visés. Nos agents travaillent tous les jours et à n'importe quelle heure" , prévient Vinciane Charlier, porte-parole du SPF dans  le quotidien la Meuse . Des dizaines d'agents auraient été recrutés spécialement pour ces brigades anti-vape.  Des millions en fumée Les troupes du SPF ont déjà saisi du matériel et même surpris des clients essayant des produits en magasin. Des boutiques ont dû faire détruire des produits jugés non-conformes par des entreprises spécialisées et en fournir la preuve au SPF. Des millions sont ainsi partis en fumée . Certains commerçants ont opté pour la mise en faillite devant les frais. A présent, le SPF veut p

[Expresso] La vape bâloise se met aux dons de nicotine, selon Barfi.ch

Image
La Suisse-allemande suit les pas de l'exemple romand. Les dons de nicotine pour contourner l'interdiction de vente de liquides à vapoter nicotinés semblent se généraliser aussi outre-sarine. Nicotinage en cadeau sous le comptoir de magasins, échange de "bons plans" pour en dénicher à l'étranger et autre combines pour pouvoir arrêter de fumer à l'aide du vapotage se multiplient à Bâle, selon un article du site Barfi.ch . "Pourquoi exactement la nicotine est considérée comme problématique, on ne sait pas. N'importe qui peut en obtenir dans n'importe quel kiosque en quantité illimitée, sous la forme la plus nocive qu'est la cigarette", souligne le journaliste Jonas Egli. Pourtant, comme ailleurs, la quasi totalité des vapoteurs sont des ex-fumeurs ou parfois encore fumeurs. Le milieu bâlois de la vape ne cache pas son agacement face aux pratiques répressives des autorités. "La solution semble un rêve lointain pour les clients et le

La vape serait risquée pour les cerveaux de souris: un danger pour le QI de journalistes?

Image
Nouveau buzz malsain et angoissant en une du site de Top Santé et de quelques tabloïds racoleurs anglais (le Sun et le Mirror, la crème du domaine). Il fait suite à une conférence, aux Meetings ISC17 , d'un assistant en recherche, Ali Ehsan Sifat, de l'Université d'Amarillo au Texas. Sa recherche porte sur le risque d'AVC de souris exposées au vapotage.  Ni vu ni connu Son travail n'a fait l'objet d'aucune publication et il n'a pas été révisé par des pairs. Et a fortiori , il n'a pas été lu par les journalistes qui s'en font l'écho. Sans avoir été critiqué et sans que l'on puisse avoir accès à ses données pour les évaluer, dans le processus scientifique, ceci n'a pas le statut d'étude. Ce n'est qu'une communication orale sur l'état d'avancement d'un travail. C'est peut-être valable, ou non. Impossible d'en juger en l'état. Divulguer comme des vérités établies au grand public ces hypothèse