Articles

[Bref] Après Bâle, les évangélistes anti-vapes s'attaquent au canton de Berne

Image
Après Bâle la semaine dernière , ce sont les parlementaires du Grand Conseil du canton de Berne qui viennent de voter une motion des évangélistes pour demander à leur Conseil d'Etat "d'assimiler le vapotage au tabagisme" et prendre des mesures de restrictions et d'interdictions, selon le journal Bund . Comme pour d'autres cantons, les médias présentent le prétexte de la protection des jeunes pour justifier le vote. En réalité, l'objectif du lobby puritain est de rendre impossible aux médecins, tabacologues, addictologues et aux groupes d'entraide autogérés de pouvoir utiliser le vapotage comme outil de réduction des risques pour l'arrêt tabagique. La reconquista puritaine Le motionnaire Ruedi Löffel, du Parti Évangélique Populaire, pense que ses exigences peuvent être très rapidement mises en oeuvre par ordonnance, explique t-il à la radio SRF-1 . Les détails de la motion ne sont pas accessibles actuellement. Des motions anti-vape

[Op] France: Est-il acceptable de "sanctuariser" un fonds tabac qui exclut la réduction des risques?

Image
En 2018, est-il encore acceptable que des fonds de lutte contre le tabagisme excluent les approches de réduction des risques? Le sujet est tabou, pourtant un débat devrait s'imposer au moment où les organisations anti-tabac traditionnelles font le forcing pour maintenir la main mise sur le  "Fonds national de lutte contre le tabac"  en France. Un  nouveau prélèvement sur le chiffre d’affaires  des fournisseurs de tabac finance ce fonds depuis 2017. Près de 590 millions € devraient être distribués d'ici 2022, dont 100 millions ont déjà été mis en jeu au printemps dernier.  Sainte homélie Et pourtant ces dernières semaines, les organismes traditionnels anti-tabac montent au créneau. En cause, le projet du budget de la Sécurité sociale pour 2019 (PLFSS 2019) de fusionner les fonds concernant les conduites addictives, sans privilège pour la lutte anti-tabac. Un  premier communiqué d'Alliance contre le tabac  le 12 octobre dernier accusait le gou

L'Italie abaisse d'au moins 80% la surtaxe sur la vape

Image
[édité sur des détails de procédures législatives ;)] Après des mois de batailles, la vape italienne bénéficie d'un grand bol d'air frais. La majorité de la coalition de la Lega et du Mouvement 5 étoiles (M5S) au Comité des finances du Sénat a approuvé hier soir l’amendement révisant les taxes sur le vapotage: diminution de 80% de la surtaxe sur les liquides nicotinés et de 90% pour le sans nicotine. Il sera soumis au vote avec l'ensemble du décret du budget au Sénat d'ici le 22 décembre. Il prévoit qu'une fiole de 10 ml de liquide nicotiné sera taxée de 80 cts plus la TVA, au lieu de plus de 4 € (+ TVA) ces dernières années. Tandis que le liquide sans nicotine se verra prélever 4 cts par millilitre. Vente internet autorisée depuis l'Italie Bien que le vapotage reste sous le régime de contrôle de l'Administration des Monopoles (AAMS), la vente à distance intra-italienne est de nouveau autorisée, "après l’ouverture de l’entrepôt fiscal, avec une

Suisse: à Zurich et Bâle des motions voudraient assimiler le vapotage au tabagisme

Image
Les cantons romands ne sont pas les seuls à subir des attaques contre le vapotage. Le parlement du canton de Bâle-Ville a voté mercredi, par 53 voix contre 33, une motion demandant l'assimilation du vapotage au tabagisme. Présentée par le Parti Évangéliste, elle voudrait une interdiction de vente aux mineurs mais aussi l'assimilation du vapotage dans les lois contre le tabagisme passif et la publicité, rapporte l'agence ATS . Après son examen par le Conseil d'Etat, le Grand Conseil devra encore se prononcer s'il transforme la motion en mandat contraignant. Le Conseil d'Etat zurichois est plus calme A Zurich, une procédure similaire un peu plus avancée a vu le Conseil d'Etat répondre par la négative ce jeudi, explique la Tages Anzeiger . Le Gouvernement cantonal estime qu'il n'est pas nécessaire de légiférer pour le moment sur le vapotage. Il propose de transformer la motion en postulat. A savoir qu'une motion impose au gouvernement de

[Bref] Une étude confirme que les fumeurs ont moitié moins de risques d'avoir la maladie de Parkinson

Image
Statistiquement, les fumeurs ont jusqu'à moitié moins de risques de contracter la maladie de Parkinson que les non-fumeurs. Une vaste étude, dirigée par une équipe de la Queen Mary University de Londres, le confirme à travers l'analyse des données du suivi NeuroEPIC4PD sur près de 220'000 personnes âgées de 37 à 70 ans dans sept pays européens (Suède, Royaume-Uni, Allemagne, Pays-Bas, Italie, Espagne, Grèce). Parmi eux, 715 cas de maladies de Parkinson ont été recensés.  "Les anciens fumeurs présentaient un risque diminué de 20% et les fumeurs actuels un risque de développement de la maladie de Parkinson réduit de moitié par rapport aux non-fumeurs" , explique l'étude parue dans l'International Journal of Epidemiology (IJE) . Y a-t-il plus qu'une corrélation? L'objectif de la recherche était d'explorer la possibilité d'une causalité dans l'association inverse entre le tabagisme et la maladie de Parkinson. Des analyses

Malgré le miracle suédois, la Cour de Justice de l'Union Européenne maintient la prohibition du Snus

Image
La plupart des fumeurs européens ignorent ce produit. Et pour cause. Depuis 1992, l'Union Européenne en a interdit la vente dans ses Etats membres, à l'exception de la Suède. Depuis des années, Swedish Match, qui a abandonné les cigarettes pour devenir le principal fabricant de Snus, tente sans succès de faire lever cette interdiction européenne.  La New Nicotine Alliance l'a accompagné dans son recours devant la Cour de Justice de l'Union Européenne (CJUE). L'association britannique des utilisateurs de produits nicotinés à risque réduit voulait faire valoir le droit fondamental des fumeurs à pouvoir améliorer leur santé en s'aidant de snus pour arrêter de fumer. Un droit que la CJUE n'a pas estimé suffisant pour remettre en cause "l'intérêt général reconnu par l'Union" . La chambre présidée par la juge Silva de Lapuerta a ainsi rejeté la demande préjudicielle ce 22 novembre au tribunal du Luxembourg. L'exemple suédois

Etude USA: la chute du tabagisme des jeunes s'est accélérée par trois avec l'arrivée du vapotage

Image
Ce n'est pas seulement une réfutation implacable par la réalité du terrain de la fumeuse théorie de la passerelle. L'étude épidémiologique de huit chercheurs de premier plan parue hier dans la revue Tobacco Control démontre que le vapotage n'a non seulement pas fait augmenter le tabagisme des jeunes américains, mais que son apparition coïncide avec une forte accélération de sa chute. Par près de trois fois pour le tabagisme quotidien chez les moins de 21 ans, et par deux chez les 22 à 25 ans.  "La relation d'inversion entre vapotage et tabagisme est robuste dans les différents ensembles de données concernant les jeunes et les jeunes adultes, ainsi que pour le tabagisme actuel et établi" , explique l'équipe menée par le Pr David Levy, de l'Université de Georgetown de Washington . 2014: année charnière Les chercheurs s'appuient sur l'analyse des données de 2004 à 2017 concernant les jeunes de 15 à 25 ans de pas moins de cinq enquêtes