Articles

En silence, l'OMS rétracte une partie des fausses informations de sa page anti-vape

Image
Ses pires allégations se sont déjà largement répandues, notamment via une dépêche de l'AFP reprise sans distance critique par les médias la semaine dernière. La page en anglais Questions/réponses de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), initialement publiée le 20 décembre, sur le vapotage a été discrètement modifiée hier , sans réussir à devenir un document digne de confiance ni intelligent. Alors que les critiques pleuvent sur cette publication , cette rétractation partielle dans un silence honteux semble trahir le peu de compétence de l'OMS et les influences malsaines qu'elle subit sur le sujet.  Clive Bates vient de publier un texte décortiquant le problème de fond de l'organisme onusien sur le sujet, faisant écho à l'analyse de Sovape publiée en fin de semaine dernière. La bidonnerie de l'antigel purgée de la page de l'OMS L'OMS a modifié la page en question sans le mentionner (!), dont la version initiale se trouve sur Web Archi

[note] Jean-Jacques Bourdin est-il le symptôme de la soviétisation du journalisme ?

Image
"L'OMS dit que... l'OMS dit que..." , répète en boucle Jean-Jacques Bourdin, aux alentours de 6H50 du matin dans son émission du 24 janvier sur RMC . Face à lui, le Pr Daniel Thomas, de l'Alliance contre le tabac, joue à l'équilibriste pour ne pas valider les grossières inepties que le présentateur annone , sans violer le tabou de l'interdiction de toute critique contre l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Jean-Jacques Bourdin a t-il vérifié la validité scientifique de ce qu'il répète sans distance? Sait-il, qui réellement émet cette communication derrière le sigle OMS? Il n'a fait aucune recherche, aucune vérification, aucun travail, avant de s'emparer et diffuser ce message. Il y a 50 ans, le présentateur de Radio Moscou annonçait "le Comité Central du Parti dit que..." . Aujourd'hui Jean-Jacques Bourdin répète "l'OMS dit que..." . Même logique de conformisme bêlant à des bureaucraties si opaques

Soutien au tabac, corruption ou crétinerie? L'OMS fait une compilation des pires fakenews sur la vape... mais au 1er degré!

Image
Le pire du web réuni sur une page. C'est ce que propose depuis avant-hier l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) à propos du vapotage. Soit le département de la communication de l'OMS cultive la parodie sordide, soit l'état de déréliction scientifique et morale de l'organisation onusienne a atteint un point de non retour. Cette nouvelle page de l'OMS fabrique du doute au mépris du principe fondamental d’Hippocrate: ne pas nuire. Le sujet  mis en question par l'OMS n'est pas l' estimation appropriée de la réduction des risques pour le fumeur qui passe au vapotage. Mais un affolant et insensé délire que le vapotage pourrait "être plus dangereux"  que de fumer.  "Cela dépend d'une série de facteurs" , prétend l'OMS pour contourner toute explication rationnelle et scientifique . Pour paraphraser la réaction à chaud d'un chercheur: il y a plus de science sur un site anti-vaxx que dans cette communication de l'O

Les ados français qui vapotent ont près de 40% de risques en moins de devenir fumeurs quotidiens

Image
L'étude est extrait du suivi Escapad réalisé en 2017 par l'Observatoire Français sur les drogues et toxicomanies (OFDT) sur près de 39'000 adolescents de 17 ans. Le suivi recense 34,1% de 17 ans ayant fumé au moins une cigarette le mois précédent et 25,1% à fumer chaque jours. En regard, 16,8% ont vapoté au moins une fois dans le mois, mais seuls 1,9% vapotent quotidiennement. A l'origine de l'étude, l'interrogation inquiète sur le soi-disant "effet passerelle"  du vapotage vers le tabagisme chez les jeunes. "À l'aide d'une approche de traitement pondéré de probabilité inverse (IPTW) et de données de cohortes rétrospectives, nous avons analysé si un usage quelconque d'e-cigarette a eu un impact sur la transition vers le tabagisme quotidien chez les Français de 17 ans ayant déjà fumé, en utilisant une grande enquête nationale représentative" , explique le papier publié dans la revue Drug and Acohol Dependence .  Le vapotage c

Avertissement danger de la campagne Ditch Juul: Fort risque d'explosion des batteries en cas de plongée dans l'eau ou de chocs

Image
Des influenceurs sur le réseau social TikTok, principalement utilisé par les adolescents et les jeunes, ont lancé une campagne pour inciter à noyer et casser des vaporettes, en particulier celles de la marque Juul. Selon le site de la revue People , ces influenceurs sont engagés pour créer cette "campagne virale" par l'organisation Truth Initiative.[édité, voir note de fin] Les clips vidéos montrent ces influenceurs noyant ou cassant des Juul. On peut noter que les montages vidéos, pour certains de manière assez grossière, laisse penser que les influenceurs ont évité de prendre eux-même réellement le risque de faire exploser leur Juul en la noyant ou la cassant ce qu'ils incitent pourtant leur jeune audience à faire.  En effet, les vaporettes, la Juul y compris, fonctionnent avec une batterie au lithium, similaire à celles des téléphones portables. En cas de court-circuit provoqué par l'humidité, ou de chocs, la chimie interne de ces batteries peut engend

Un plan pourri au Danemark pour interdire les arômes de vape sauf tabac et menthol

Image
Le plan été voté à une nette majorité le 18 décembre au 'Borgen', le parlement danois. Il prévoit d'interdire la vente de tous les liquides aromatisés de vape, sauf ceux aux goûts tabac ou menthol. Une taxe anti-vapoteurs de 2 couronnes par mL, soit 2€70 par fiole, est aussi annoncée. Enfin, le packaging des produits de vapotage devraient aussi être soumis, en même temps que les cigarettes, à des emballages "neutres". Les produits devront aussi être cachés à la vue des clients dans les commerces au Danemark. Ces mesures font parties d'un plan général dit "anti-tabac" du Ministre de la Santé Magnus Heunicke.  Entrée en vigueur en 2021 selon les médias locaux Mais en l'état, il n'est encore qu'un plan, sans plusieurs des lois nécessaires à l'entrée en vigueur effective des mesures. Plusieurs points sont énoncés de manière très floue. Notamment, concernant le vapotage sur le traitement des liquides sans arômes, ou encore sur q

LEAK - Le document intégral de l'OMS affirmant que des bébés vapotent présenté au Congrès Philippin

Image
Le 10 décembre, la Commission de l'Economie du Congrès Philippin auditionnait des intervenants concernant un projet de loi de prohibition totale du vapotage. Parmi eux, Ranti Fayokun, cadre de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), intervient avec une présentation de près d'une heure avec 57 diapositives, que nous rendons accessible à la fin de cet article. L'audition publique a été filmée avec un smartphone. Cependant la qualité des images ne permet pas de distinguer nettement les éléments que Ranti Fayokun présente à partir de la 22ème minute de la vidéo. Ranti Fayokun intervient à partir de la 22e minute - vidéo mise en ligne sur le Facebook de l'Association des professionnels de vape Philippins PECIA: Le mythe de l’honnêteté de l'OMS Nous estimons d'intérêt de donner accès à cette présentation en raison de l'enjeu de politique de santé publique, et des graves défaillances qu'elle illustre au sein de l'OMS sur ce sujet. A la lect