Articles

Comment la désinformation tue: la tragique démonstration de New York avec le Covid-19

Image
La désinformation tue. Encore plus en période de crise. Le 8 mars à son point presse hebdomadaire, Bill de Blasio, le maire de New York optait pour une communication opportuniste sur l’épidémie de Covid-19. « Les personnes qui contractent le covid-19 sont les personnes qui ont des problèmes de santé préexistants » , insiste le maire de New York en détachant bien les syllabes de « pré-existants » . Parmi ces caractéristiques, il cible le vapotage, aux côtés du tabagisme, du diabète, des maladies cardio-vasculaires, de déficience immunitaire, du cancer, etc..  Il justifie le dénigrement ciblé sur le vapotage parce qu’il y a à ce moment-là un vapoteur malade à New York . Sur les 110 000 personnes détectées avec le virus dans le monde à ce moment-là. Les médias se ruent sur l’accroche : le vapotage rend les gens plus vulnérables au COVID-19. Message reçu par la population : le virus menace des personnes à risques uniquement, et en particulier les vapoteurs. « Oh, mais alors il suf

Suisse: infos pratiques et listes de sites de vente de vape durant le confinement Covid-19

Image
Des professionnels de santé en Suisse m’ont alerté que certains de leurs patients, qui ont arrêté de fumer à l’aide du vapotage, se retrouvent démunis pour se fournir en résistances et liquides de vapotage dans la situation de confinement actuelle . Pour éviter la propagation du virus, il est préférable d'éviter les contacts. La liste de sites de vente par internet qui suit doit permettre de trouver la plupart des produits. Certains prennent des commandes par téléphone ou mail, et en cas d'urgence ou d'impossibilité de passer par un achat par internet, contactez votre magasin local pour savoir ce qu'il en est. Ce billet joue le rôle d’une sorte d’annuaire internet temporaire des sites qui vendent des produits de vape en Suisse, quelques liens vers des groupes d’entraide francophones, et à la fin des conseils et infos spécifiques sur le vapotage et le coronavirus. Il est susceptible de mises à jour au fil de l’évolution et/ou de nouvelles infos dont je prends conna

Belgique: Maggie de Block profite du Covid-19 pour pousser les vapoteurs vers le tabac

Image
« Ouvrez les vape shops, comme en France, en Italie ou en Suisse ! On ne veut pas recommencer à fumer ! » . En situation de confinement depuis le 18 mars, le cri de détresse des vapoteurs belges n’a presque que les réseaux sociaux pour trouver écho. Les diverses échoppes de tabac sont ouvertes sans restriction. Par contre, les magasins de vape sont fermés depuis le 18 mars, alors que tout achat à distance de produits de vapotage est interdit depuis un arrêté royal de 2016 . « Pris de court, certains consommateurs se retrouvent démunis » , constate RTL Info, seul média belge a avoir consacré un article au sujet hier .  Interdiction de répondre aux demandes à l’aide « On a un gros souci avec nos clients, s’ils n’ont pas leur liquide ou matériel pour faire fonctionner leur vaporette et bien ils vont droit vers la cigarette » , témoigne le tenancier d’un magasin de vape de Bruxelles à RTL. Les vapeshops reçoivent des tas de demandes par mails de leurs clients. Mais ils n’ont pas

Covid-19: la censure de Facebook connait un nouvel accès de fièvre, très orientée idéologiquement

Image
Je ne pourrais peut-être pas diffuser ce billet sur Facebook. La plateforme commerciale m’a interdit temporairement de publication. Mon crime est d’avoir partagé, dans une conversation avec un ami, un article du journal  24 Heures sur les tests de la chloroquine contre le Covid-19 à l’hôpital de Lausanne. Facebook juge que ce contenu va à l’encontre de ses standards « en matière de violence organisée et apologie du crime » . Rien de moins. Je ne suis pas la première victime ces derniers jours des abus de la censure du réseau de Mark Zuckerberg.  Critiques du CDC et de Stanton Glantz censurées Par exemple, le partage d’un article du 16 mars de Reason , présentant une critique de la communication du Center of Disease Control (CDC) américain sur la notion d’épidémie, a été bloqué avec un prétexte du même ordre. Le Dr Philippe Arvers, médecin addictologue et tabacologue au Centre médical des armées (CMA) notamment, s’est vu interdire la diffusion d’un article  de Vice sur les

Suisse, France et Italie: l'ouverture des vapeshops répond d'une double réduction des risques

Image
Dans le contexte de restrictions liées à l'épidémie de Covid-19, l’Italie, la France et les cantons suisses de Neuchâtel, Vaud et Valais ont autorisé l’ouverture de magasins de vapotage. Au niveau fédéral, l’Office Fédéral de la Santé Publique (OFSP) ne s’est pas encore prononcé sur le sujet. En Espagne, l’Union des professionnels de vape UPEV) demande un traitement similaire. En Belgique, l’interdiction de vente à distance met en péril les vapoteurs, qui vont devoir passer par des circuits parallèles pour ne pas retomber dans le tabagisme. Double réduction des risques : individuelle et collective Les décisions des gouvernements italiens , français et des trois cantons romands répondent de deux formes de réduction des risques. La première au niveau individuel est de maintenir un accès aux produits de vapotage pour les ex-fumeurs qui n’ont pas la possibilité de passer par des achats à distance. La seconde collective permet d’éviter l’engorgement des bureaux de tabac et d

Bloomberg enrôle des trolls à 250$ pour une campagne de parents anti-vape

Image
En pleine crise du coronavirus, le philanthro-bizness suit son agenda politique. Une campagne en trois volets sera lancée ce mercredi 18 mars pour se poursuivre jusqu’au 30 avril sur les réseaux sociaux. En apparence, des parents américains inquiets alerteront des dangers du vapotage pour les adolescents et la nécessité d’interdire toute vape aromatisée et sa vente sur internet. En réalité, ces influenceurs ont été recrutés 250 $ pour poster trois messages sur les réseaux sociaux par l’entreprise de marketing WomenOnline. L’opération fait partie d’une campagne disposant d’un budget de 160 millions $ pour viser l’interdiction totale des liquides aromatisés de vapotage aux États-Unis. Des parents trolls » Nous créons des programmes marketing percutants (...). Nous aidons les clients à se connecter avec les influenceurs qui propulseront véritablement la marque ou le message du client » , explique le site WomenOnline . Malgré des campagnes médiatiques intenses depuis trois ans, mani

Covid-19 "Une opportunité de fermer les tabacs et ouvrir les vapeshops" pour le Pr Polosa

Image
« C’est le bon moment de fermer les tabacs et de pousser des milliers de fumeurs à dire au revoir à la cigarette, et pour promouvoir la possibilité de passer aux produits à risques réduits » . Le 12 mars, le Pr Riccardo Polosa, fondateur du Centre d’excellence sur la réduction des risques (CoEHAR) de Catania, prenait le contre-pied de l’avis de l’Administration des douanes et du monopole du tabac (AAMS) de fermer les vapeshops et laisser ouverts les bureaux de tabac en Italie. « Je ne suis pas d’accord avec ce choix alors que des millions de fumeurs sont forcés de rester chez eux avec leurs proches, forcément exposés à la fumée secondaire » , explique le chercheur italien .   Le droit à la réduction des risques plutôt qu'aux cigarettes « Au lieu de cela, nous aurons plus de fumeurs qui fument pour surmonter l’anxiété et la peur générées par la propagation du coronavirus et des milliers d’utilisateurs de vapotage qui risquent de retomber dans leurs anciennes mauvaises habi