Articles

Quelles priorités face aux méfaits du tabagisme? L'OMS attend votre avis sur Twitter cette semaine

Image
« Nous voulons vous entendre ! » L’Alliance pour la Convention anti-tabac (FCA) appelle à exprimer nos attentes sur Twitter concernant les priorités de lutte anti-tabac de l’OMS. L’officine invite a accompagner les revendications d’une photo et du hashtag #COP9week. Cette opération se déroule alors que la 9e Conférence des membres de la convention (COP9), qui devait se tenir du 9 au 13 novembre à La Haye aux Pays-Bas, a été annulée en raison de la crise du Covid. L’action sur le réseau social a été lancée dès le 5 novembre par l’organisation financée par le milliardaire Michael Bloomberg. Le fric ou la santé Pour la FCA, le mot d’ordre est clair : ils veulent plus d’argent, symbolisé par des $ et des taxes. Mais les bureaucrates bloombergistes ont-ils été bien inspirés de lancer cet appel sur le réseau social? Aux côtés des mots d’ordre conventionnels, les tweets en défense de la réduction des risques se sont mis à fleurir. Les personnes directement concernées semblent avoir un point

L'anti-vape Michèle Rivasi dirige un groupe de travail "informel" de députés européens sur la TPD

Image
Un groupe de travail « informel » au Parlement européen prépare la révision de la directive Tabac (TPD) et fait le forcing pour rédiger son évaluation avec la Commission. Sans transparence sur ses activités, il est dirigé par l’anti-vape Michèle Rivasi, une eurodéputée aux pratiques controversées. Une direction qui condamne par avance l’approche de réduction des risques et tout dialogue avec les usagers et les professionnels de santé de terrain. Dans l’opacité bruxelloise, un groupe de travail « informel » de parlementaires européens vise  « à préparer la révision de la Directive Tabac (TPD) » . Aucun document sur ses travaux, aucun procès-verbal des discussions, ni aucune liste de ses membres ne sont publics. Son activité se passe hors du contrôle citoyen. Un manque de démocratie qui pourrait sembler léger. Sauf que ce groupe manœuvre déjà dans l’ombre à exclure tout débat sur la réduction des risques et imposer des mesures anti-vape. Derrière son voile « informel » , le groupe est d

#MoisSansTabac confiné: l'intérêt de l'entraide en ligne pour arrêter de fumer

Image
Le Mois Sans Tabac 2020 se déroule dans l’ambiance étrange d’un confinement, en raison de l’épidémie de Covid. Cependant en France, les boutiques de vape, considérées comme commerces essentiels, ont le droit d’ouvrir, ainsi que les pharmacies où l’on peut trouver des substituts nicotiniques.  Lors du premier confinement au printemps, il n’y a pas eu d’augmentation du nombre de fumeurs en France, même si un quart d’entre eux a augmenté sa consommation de cigarettes en raison du stress.  Une situation totalement différente de la Belgique qui en interdisant l’ouverture des vapeshops en plus de la vente par internet a précipité des milliers de vapoteurs belges vers la rechute dans le tabagisme. Au printemps, le nombre de fumeurs y a explosé de près de 10 %, selon l’institut Sciensano. Soit 200 000 futurs décès prématurés qui étaient facilement évitables. Boutiques de vape ouvertes en France Au contraire, en France il est donc possible de trouver des outils d’aide et les premiers conseils

Un pas de plus vers une taxe anti-vape en Suisse

Image
Le Conseil national a adopté vendredi une motion proposée par le Conseil des États pour taxer le vapotage. La décision a été prise par 126 voix pour, 42 voix contre et 5 abstentions. Seule une partie du groupe UDC s’y est opposée. Cependant, le Conseil national a ajouté au texte de la motion que la loi Tabac (LPTab) doit être entrée en vigueur pour introduire la taxe anti-vape. L’entrée en vigueur de la LPTab ne devrait pas intervenir avant 2023, selon le rythme qu’adopteront les parlementaires. La modification du texte de la motion fait que le Conseil des États devra le réexaminer. En l’état, le texte ne précise pas le taux d’imposition qui sera appliqué contre le vapotage. La taxe Japan Tobacco La motion initiale avait été lancée il y a un an par la Commission Santé du Conseil des États (CSS-E) alors présidée par Joachim Eder. Ce sénateur avait quelques mois auparavant vanté le sens de la responsabilité du cigarettier Japan Tobacco pour son soutien à l’interdiction de vente aux min

Les taux de toxiques mesurés dans les urines de vapoteurs sont plus proches de non-fumeurs que de fumeurs

Image
Quels niveaux de toxiques mesure-t-on dans les urines de vapoteurs, de fumeurs et de non-fumeurs ? Neuf chercheurs internationaux ont analysé le pipi de différents types de consommateurs américains, britanniques et polonais en 2014. Globalement, les niveaux de composés organiques volatils (COV) des vapoteurs exclusifs sont beaucoup plus proches de ceux des non-fumeurs que des fumeurs. L’étude, publiée ce 14 octobre en open-access dans la revue Toxics , s’est déroulée en 2014 aux États-Unis (US), au Royaume-Uni (UK) et en Pologne (PL). Elle a comparé l’exposition à la nicotine et à des toxiques, des composés organiques volatils (COV), en mesurant les taux de métabolites dans les urines de fumeurs exclusifs de cigarettes (n = 127), de vapoteurs exclusifs (n = 124), de doubles usagers de cigarettes et vapotage (n = 95) et de non-utilisateurs (ni cigarette ni vape) comme groupe de contrôle (n = 110).  « Les niveaux urinaires de la plupart des biomarqueurs de toxiques mesurés dans cette étu

Philippines: le Congrès s'interroge sur une possible corruption de l'administration par Bloomberg

Image
Nouveau rebondissement dans le tumultueux périple politique du vapotage aux Philippines. Le 8 octobre, le Congrès a suspendu en pleine séance l’élaboration d’une réglementation sur le vapotage avec la Food and Drug Administration Philippines (FDA-Ph), après la révélation de financements cachés de l’agence par Bloomberg en vue de l’influencer sur le sujet. Prévue d’être consacrée à l’élaboration de l'ordonnance de la prochaine réglementation du vapotage, la séance de travail du 8 octobre de la Commission du Congrès avec la Food and Drug Administration (FDA-Ph) a pris une tournure inattendue. D’entrée, la séance en visioconférence semble débuter bizarrement. Les représentants de la FDA-Ph ne dévoilent ni leur image ni leur nom. « Nous avons le droit de savoir à qui nous parlons de la FDA » , proteste Victor Savellano, vice-président de la Chambre.  Les représentants de la FDA-Ph nient, puis avouent Cet étrange incognito des fonctionnaires était peut-être avisé. En effet, Estrellita S

Ma contribution critique au brouillon du rapport sur la vape du Comité Scientifique de l'UE (SCHEER)

Image
Le Comité scientifique de la Commission européenne (SCHEER) a publié la version préliminaire de son rapport sur le vapotage dans le contexte de l’Union Européenne et de sa directive TPD. Il est possible à « toutes parties concernées » de soumettre une contribution à ce brouillon sur le site de la Commission . Les règles de soumission sont assez peu incitatrices à participer, pourtant il serait important et précieux pour les autorités européennes d’avoir un avis de bien meilleure qualité scientifique que cette première version. Pour participer, la date limite est lundi 26 octobre à minuit . Ne faites pas de copier/coller de mon avis (mais vous pouvez vous inspirer des idées qui vous semblent pertinentes).  Je partage ici seulement ma contribution sur le résumé court (abstract). J’ai également commenté d’autres parties du brouillon de rapport, sans être exhaustif. Les éléments du rapport étant assez répétitifs, je doute qu’il soit intéressant de lire l’ensemble, mais si vous voulez, de