Articles

Racisme et mesures anti-vape accouchent d'une nouvelle bavure au Maryland (USA)

Image
Après cinq années de propagande haineuse contre le vapotage aux États-Unis, la bavure policière d’Ocean City n’a rien d’un accident. Samedi 12 juin, peu avant 20 h 30 heure locale, des agents de la police municipale de la ville côtière du Maryland, décident d’arrêter un jeune homme noir parce qu’ils l’ont vu vapoter dans la rue en bord de plage. Dans sa communication aux médias , la police précise que « l’ordonnance locale interdit de fumer et vapoter hors des zones désignées » . La suite immédiate a été filmée.  Brian, 19 ans d’après la police, s’arrête, entouré de cinq policiers. Il baisse son bras gauche pour le dégager de la lanière de son sac à dos. Sans avoir le temps de finir son geste, il s’écroule, touché par un coup de taser d’un des policiers.  Dans son communiqué , la police municipale prétend qu’il a « tenté de résister » . Ce qui n’apparait en aucune façon sur la séquence partagée sur les réseaux sociaux, notamment par l’avocate Rebecca Kavanagh sur Twitter . Police in O

Les enfants de vapoteurs comprennent la réduction des risques

Image
Près des deux tiers (64 %) des enfants de 10 à 11 ans au Pays de Galles perçoivent le vapotage comme aide pour arrêter de fumer. Cette part atteint 83,8 % chez les enfants de vapoteur. Cette perception est associée à une susceptibilité de près de moitié (43 %) moindre que ces enfants imaginent se mettre à fumer dans les deux ans qui suivent. Ces résultats proviennent d’une étude publiée  en janvier 2020 dans l’International Journal of Environmental Research and Public Health (IJERPH) .  Les chercheurs, dirigés par Graham Moore de l’Université de Cardiff, ont interrogé 2 218 enfants de 10 à 11 ans dans 73 écoles galloises en 2019. Un cinquième (21 %) d’entre eux ont au moins un parent qui vapote, tandis que 36 % ont rapporté qu’au moins un parent fume. Les enfants ont été interrogés sur ce qu’ils croient être les raisons des adultes de vapoter. Chez les enfants de vapoteurs, la part à avoir saisi que la vape permet d’arrêter de fumer est sensiblement plus marquée que les enfants en géné

Les adolescents de San Francisco ont deux fois plus de risques de fumer depuis l'interdiction de la vape aromatisée

Image
Il avait chuté à 4,2 % en 2017. Le tabagisme des lycéens de San Francisco est remonté à 6,2 % en 2019. Tandis que le tabagisme chez les lycéens des autres districts californiens a poursuivi sa chute à 2,8 %. La seule différence entre San Francisco et les autres districts est l’interdiction de vente du vapotage avec arôme décrété en 2019 dans la ville du Golden Gate. Alors que les tendances étaient similaires avant l’interdiction, les adolescents de San Francisco ont désormais plus du double de risques de fumer que les autres adolescents californiens. "Compte tenu du fardeau sanitaire du tabagisme en regard du vapotage, une interdiction des arômes de vapotage qui provoque une hausse du tabagisme peut s’avérer nocive" , Pr. Abigail Friedman, Yale. Publiés en ligne dans JAMA Pediatrics , ces résultats sont issus de l’analyse statistique de la Pr Abigail Friedman, de Yale, des données sur plus de 100 000 lycéens californiens récoltées par le suivi biennal de la Youth Risk Behavio

Traduction : La lettre de plainte du Dr K. Farsalinos contre une publication diffamatoire du journal le Monde

Image
Un article publié en ligne samedi par le journal le Monde attaque ad hominem Clive Bates, ex-directeur de l’association anti-tabac britannique Action on Smoking and Health (ASH UK), et le Dr Konstantinos Farsalinos, cardiologue et chercheur renommé sur le vapotage et la nicotine. Vap'You a publié mes annotations à chaud sur l’article . A la lecture des précisions données par le Dr Konstantinos Farsalinos, cela va encore plus loin que ce j’avais identifié. Après que je l’ai alerté sur la publication de cet article, le Dr Konstantinos Farsalinos a envoyé cette lettre de plainte au journal Le Monde. Il a également envoyé une lettre similaire , concernant un article quasi identique des mêmes auteurs publié en néerlandais sur le site de Vpro-Argos. Voici ma traduction en français de la lettre du Dr Konstantinos Farsalinos, dont l’original en anglais est sur son drive  (l’original anglais fait foi en cas de doute). Dessous, la capture d’écran du mail (adresses mail floutées par moi) qu’

Le Dr Ivan Berlin fait-il des cachotteries sur ses liens d’intérêts avec Pfizer ? [MàJ]

Image
Ayant longtemps prétendu n’avoir aucun lien d’intérêt, le Dr Ivan Berlin a publié sa déclaration  au registre de transparence  le 7 mai dernier. Mais elle ne couvre que le dixième des plus de 30 000 € versés par Pfizer que nous avons pu retracer, aux côtés de contrats dont les montants restent inconnus. Impliqué dans un essai clinique comparant le vapotage au Champix et extrêmement influent en coulisse auprès des autorités de santé en France,  les manquements d’Ivan Berlin interpellent. Il a longtemps prétendu ne pas avoir de lien d’intérêt. Puis le 7 mai dernier, le Dr Ivan Berlin a enfin fait sa déclaration d'intérêts  au registre de transparence du Ministère de la santé français (document en fin d'article). Il y fait état de versements de 1000 € de la part de Pfizer pour  « une communication par an à un congrès les 3 dernières années » . Soit 3000 € de la multinationale pharmaceutique pour les cinq dernières années concernées par l’obligation de transparence pour les acteur

Taxe anti-vape européenne : la Commission veut entendre votre avis sur sa feuille de route

Image
« La Commission aimerait connaître votre point de vue. Cette feuille de route est ouverte aux avis pendant 4 semaines » .   Jusqu’au 5 janvier sur son site , la Commission européenne invite les citoyens à s’exprimer sur son agenda de révision de la directive des taxes du tabac (TED). Malgré son nom, cette révision ne concerne pas seulement le tabac, puisque l’administration européenne veut y inclure les  « nouveaux produits » , dont le vapotage et les nicotine pouches sans tabac, ainsi que le tabac chauffé.   « L’harmonisation de la taxation de nouveaux produits »  est même un des principaux objectifs de la révision de la TED.  « L’examen portera sur l’harmonisation des régimes fiscaux applicables à ces produits (en particulier les cigarettes électroniques et les produits du tabac chauffés, ainsi que les nouveaux produits oraux modernes) en tenant compte de l’expérience pertinente acquise par les États membres » , précise le site de la Commission. Une évaluation d’impa

You Don't Know Nicotine : un documentaire renverse les préjugés sur la nicotine

Image
Depuis ce 1er décembre, You Don’t Know Nicotine est lancé en accès sur Ibex , la plateforme de streaming dont l’abonnement mensuel coûte 5,99 $. Disponible avec des sous-titres Français, il a été visionné le week-end dernier par les 1200 'kickstarters' ayant financé le film. Après A billion lives, le nouveau documentaire d’Aaron Biebert part sur les traces de la substance psychoactive  « la plus détestée de la terre » . Pour capturer la réalité de la nicotine, le réalisateur américain nous entraîne dans un grand périple.  Une enquête qui part de France En commençant par la France, patrie de Jean Nicot qui a inspiré le nom de la nicotine. Le film débute avec Jacques Le Houezec un autre scientifique français spécialiste de la substance, mais qui nous est contemporain. De producteurs de vapotage en scientifiques, de témoignages d’utilisateurs en micros-trottoirs de passants et d'adolescents, de militantes anti-vape en experts de santé publique, la caméra confronte les points d