mardi 1 septembre 2015

Allô Docteur sur la Vape, avec la Doc Anne Borgne et la vapoteuse Patricia Côme

Une émission à mettre sous les yeux de tous les fumeurs. En 30mn, le tour des questions sur la vape avec la Docteure Anne Borgne, addictologue, et la vapoteuse Patricia Côme.
On peut regarder l'émission sur le site allodocteurs.fr/sur la vape 01-09-2015
ou la version youtube :



On corrigera juste une petite lacune de la docteure à propos de la question en fin d'émission sur les aphtes. Le tabac fumé perturbe le micro-biote buccal, autrement dit les bactéries que l'on a dans la bouche. Au sevrage, que ce soit avec la vape ou par un autre moyen, cette flore doit retrouver un nouvel équilibre (homéostasie) et cela peut laisser la place à des petits problèmes de type aphtes pendant une semaine, parfois deux. 
Il y a un risque à entretenir un peu la chose avec le drip-tip (l'embout) si on ne le nettoie pas souvent (avec un liquide désinfectant par ex.). On peut aussi aider le corps à refaire ce micro-biote avec une petite cure de vitamine C et de minéraux, notamment du zinc (15mg/jour semble une dose correcte pour le plupart des gens, mais ne pas en prendre à long terme). Des rince-bouches (ou du bicarbonate de sodium) peuvent aussi aider (surtout si c'est trop sensible pour un lavage des dents 'normal').

Par rapport à la question sur la nicotine, il est exact que toute molécule de nicotine est similaire. Mais pour préciser, la nicotine de qualité pharmaceutique utilisée dans l’extrême majorité des liquides à vaper (à part ceux produit par macérat de tabac) est le même produit que ce qui se trouve dans les patchs et autres substituts nicotiniques pharmaceutiques. Elle est purifiée ce qui élimine les nitrosamines, substances cancérigènes, présentes dans le tabac organique.
Un point de différence par rapport aux cigarettes est que dans celles-ci les cigarettiers ajoutent des additifs, notamment de l'ammoniac. Cet ammoniac alcalinise la nicotine, l'a rend free-base, et donc beaucoup plus biodisponible pour l'organisme. Cela a pour conséquence de rendre la nicotine des cigarettes extrêmement plus addictive. Cet ajout d'ammoniac a été la clef du succès des Marlboro dans les années 50, et depuis toutes les marques l'ont imité. Cette substance est un puissant toxique respiratoire. Il n'y a pas d'ammoniac ajoutée dans la vape.

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire