Articles

Affichage des articles du juin, 2019

Pour plus d'un million de fumeurs sauvés par la vape, combien condamnés à mort par les médias?

Image
Plus de 6 millions. Plus de la moitié des fumeurs en France sont persuadés à tort que vapoter est aussi ou plus nocif que de fumer. C'est un des résultats de l'enquête auprès de plus de 25'000 personnes en 2017 publiée ce matin par Santé Publique France (SPF). Encore plus effarant, seuls 29,7% des fumeurs quotidiens, ceux qui auraient le plus besoin d'aide pour se sortir du tabagisme, savent que le vapotage est moins nocif que leurs cigarettes. La désinformation sanitaire frappe particulièrement les défavorisés et les moins diplômés qui sont plus de 70% à ne pas avoir l'information correcte sur les risques relatifs entre fumer et vapoter. Pourtant, l'enquête de SPF mesure que 2,6% de la population, soit 1,2 millions de personnes ont arrêté de fumer en utilisant la vape, dont 46% ont ensuite arrêté de vapoter (soit 1,2% de la population). Parmi ces ex-fumeurs ayant utilisé le vapotage, 870'000 (±10%) déclarent que la vape les a aidé, dont 700'

La Convention-cadre anti-tabac de l'OMS n'a pas eu d'impact sur la consommation mondiale de cigarettes

Image
En 2003, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) édictait la Convention-cadre de lutte anti-tabac (CCLAT ou FCTC en anglais). Des chercheurs canadiens ont analysé, à travers deux types de modélisation, l'impact de cet accord, ratifié par 181 pays, sur ses dix premières années d'existence en relation avec les tendances de consommation de tabac des décennies précédentes. "Aucun changement significatif n'a été constaté dans le taux de diminution de la consommation mondiale de cigarettes après l'adoption de la CCLAT en 2003" , conclue l'étude parue en accès libre dans le British Medical Journal (BMJ) . Impact global nul, mais variations entre des régions Globalement, la tendance d'une lente baisse du nombre de cigarettes consommées par personne s'est maintenue après l'entrée en vigueur de la CCLAT. "Néanmoins, cette conclusion générale nulle masque un écart important entre les tendances observées après 2003 entre les pays à reven

Etude: 65,3% des fumeurs de 15-16 ans passés à la vape ont réduit ou stoppé les cigarettes

Image
La vape "chez les adolescents non-fumeurs ne semble pas constituer un mode d'entrée majeur dans le tabagisme à l'âge spécifique de 15-16 ans" , souligne une étude publiée cette semaine dans la Revue des Maladies Respiratoires *. La moitié des 1435 élèves de seconde stéphanois interrogés ont essayé le vapotage, mais seuls 3,6% vapotent au quotidien. Concernant le tabagisme, également la moitié de ces jeunes de 15-16 ans ont essayé une cigarette, mais 9,4% fument chaque jour. L'enquête d'une équipe de chercheurs pluridisciplinaires de Saint-Etienne confirme aussi que très peu des ados ne sont devenus fumeurs après avoir d'abord essayé le vapotage. "A l'inverse, les élèves qui avaient une consommation de tabac préexistante à leur initiation au vapotage déclaraient pour les deux-tiers d'entre eux qu'ils avaient réduit, voire arrêté, leur consommation de tabac depuis qu'ils vapotaient" , précisent les chercheurs, dont le référent

Les éditocrates romands jouent la carte de l'obscurantisme anti-science pour faire douter du vapotage

Image
Étranges redondances. A quelques jours d'intervalle, deux éditorialistes romands ont utilisé quasiment le même élément de langage. "Le problème, c’est que personne n’est aujour­d’hui capable de le confirmer avec certitude" , assénait Patrick Monay, chef de rubrique, dans 24 Heures le 3 juin . Ce samedi, c'est Stéphane Benoit-Godet, le rédac-chef du Temps qui fait écho : "Problème, cette affirmation n’est pas prouvée" . Tous deux écartent ainsi le fait que vapoter réduit les risques par rapport à fumer. La répétition de cet énorme mensonge, de manière aussi similaire, est troublante.  Un mensonge certain Troublant parce qu'en premier lieu, la réduction des risques grâce au vapotage par rapport aux cigarettes est un fait de science. La nier est au mieux de l'obscurantisme. La marge d'incertitude actuelle est l'ordre de magnitude de cette réduction des risques. De manière précautionneuse, le Public Health England et le Royal Co

Le Tribunal Fédéral abroge la prohibition du Snus en Suisse

Image
Le Tribunal Fédéral (TF) a abrogé la prohibition du snus en Suisse. Le produit de tabac, à faible taux de nitrosamines, en sachet à placer contre la gencive et suçoter, va donc être autorisé plus rapidement qu'attendu. Le verdict du 27 mai, publié hier matin , estime que la consommation de snus étant moins nocive que de fumer des cigarettes, il n'y a pas lieu d'en interdire la vente et l'importation. La prohibition du snus, en vigueur depuis 1995 en Suisse, agissait comme s'il y avait  "un permis perpétuel pour les produits les plus dangereux, tandis que les moins dangereux sont absolument interdits. Il n'y a aucune raison objective pour une telle procédure" , estime le jugement de la cour fédérale [notre traduction].  Une prohibition arbitraire "Interdire un produit si, en outre, d'autres produits plus dangereux ne sont pas interdits sur la même base juridique est arbitraire et constitue une violation de l'article 9 de la Constitu

Vaping Facts: la Nouvelle-Zélande lance une grande campagne d'information de réduction des risques

Image
"La nicotine manque à beaucoup de gens quand ils cessent de fumer. Le vapotage peut remplacer cette nicotine mais sans les toxines présentes dans la fumée de cigarette. Les produits chimiques de combustion présents dans la fumée de cigarette est ce qui cause presque tous les dommages provoqués par le tabac" , explique Jenny Salesa, Ministre déléguée à la santé de Nouvelle-Zélande. Elle a inauguré ce matin le nouveau site web Vaping Facts , mis en place pour fournir "une source d’information centralisée et crédible, avec des faits et des conseils sur le vapotage" .  Dans un pays qui compte près de 15% de fumeurs, ce site  "est conçu pour les adultes qui fument et leur whānau, ainsi que pour les personnes ayant des questions sur ce qu'est le vapotage et en quoi il est différent du tabagisme" , précise la Ministre déléguée dans son communiqué de presse . Le site Vaping Facts impressionne. A la fois très complet et précis, il garde un ton facile d&

Vapotage sur les quais de gare: les CFF promettent de ne pas mettre d'amende

Image
Il ne devrait pas y avoir d'amende pour les vapoteurs préférant protéger leur santé en vapotant hors des zones fumeurs sur les quais de gare en Suisse. L'information vient de la conférence de presse donnée mardi par l'Union des transports publics (UTP) pour présenter les nouvelles interdictions de fumer sur les quais de la gare à Burgdorf, dans le canton de Berne. "Il n'y aura pas de mesures policières" , a précisé Vincent Ducrot , vice-président de l'UTP. Cette annonce contraste avec les informations ces derniers mois dans la presse, qui envisageaient des amendes sans en avoir fixé le montant. Faut-il y voir une inflexion des CFF suite à la communication de l'association Helvetic Vape ? Celle-ci s'est inquiétée que la mesure, sans base légale ni de science, voulait forcer les vapoteurs, y compris ceux en période de sevrage tabagique, à subir la promiscuité des fumeurs. La question du vapotage n'a tout simplement pas été réfléchie, avou

Royaume-Uni: la vape va t-elle bénéficier d'une TVA réduite comme aide à l'arrêt tabagique?

Image
MHA MTaxco est une entreprise originale: elle fournit des conseils spécifiquement sur la TVA. Jonathan Main se défini lui-même comme un "geek des questions de TVA" . Avec Alison Care, il a créé MTaxco en 2017. "Durant l'été 2017, nous avons examiné la question en détails. Il nous semble que c'est une anomalie que les produits de vapotage soient traités différemment que les autres produits nicotiniques d'aide à l'arrêt tabagique, comme les patchs et les gommes" , explique Jonathan Main dans une interview exclusive à l'excellent Ashtray Blog .  Une baisse de TVA de 20% à 5% ? Au Royaume-Uni, tandis que la vape est soumise à une TVA de 20%, les substituts nicotiniques bénéficient d'une réduction à seulement 5% de TVA. MTaxco estime que les produits de vapotage devraient aussi bénéficier de ce taux réduit comme aide à l'arrêt tabagique. Après avoir consulté un avocat spécialiste des taxes, qui a confirmé leur point de vue, ils o

USA: L’effondrement des Big Tobacco semble s'accélérer

Image
Toutes les marques de cigarettes, y compris les plus populaires, sont touchées: les ventes dégringolent aux Etats-Unis. De mi-avril à mi-mai, l'Institut Nielsen a mesuré une réduction de 11,2% du volume des ventes. Les cigarettiers, en évoquant une baisse de l'ordre de 5% à 7% , contestent l'ampleur mais pas la chute elle-même. Depuis 18 mois la baisse s’accélère, deux à trois fois plus vite que le déclin moyen de 3% enregistré depuis le début du millénaire.  Au point que les hausses de prix des paquets ne permettent plus de maintenir le chiffre d'affaire des cigarettiers, dont la chute affole les investisseurs . Les valeurs boursières des cigarettiers ont d'ailleurs de nouveau dévissé mardi de 4 à 5 % dans la foulée de la publication des dernières données de Nielsen. En 2018, la chute des actions boursières des Big Tobacco avaient déjà vaporisé plus de 100 milliards £ de leurs valeurs, selon le Daily Mail du 31 décembre .  Les hausses de prix des paq