Articles

Aux Pays-Bas, le Secrétaire d'Etat à la Santé s’occupe à interdire les nicotine pouches et bientôt les arômes de vape

Image
Paul Blokhuis vient de prononcer une interdiction immédiate des nicotine pouches aux Pays-Bas . Dans une lettre au Parlement , le Secrétaire d’État à la Santé néerlandais annonce aussi avoir fait dresser une liste très restreinte des aromatisants qui resteraient autorisés après l’interdiction des arômes de vape autres que « saveur tabac » dés juillet. Interdiction avec effet immédiat des nicotine pouches  Le Secrétaire d’État à la Santé néerlandais ne semble pas avoir les mêmes priorités que sa population. Ces derniers mois, il a chargé ses services de trouver un moyen d’interdire la vente de nicotine pouches . Ces petits sachets, remplis d’une pate à base de cellulose aromatisée et contenant de la nicotine, s’utilisent à la manière des sachets de snus en les glissant entre gencive et lèvre.  À la différence du snus, les nicotine pouches ne contiennent pas de tabac. Le Secrétaire d’État à la Santé néerlandais a jugé qu’ils doivent être soumis à la législation sur les denrées alimentair

En France, être accompagné par un vape shop augmente les chances d'arrêter de fumer

Image
Bénéficier d'un accompagnement de son vendeur de vape spécialisé augmente les chances d'arrêter de fumer. Dans une enquête en Ille-et-Vilaine (France), plus de 84 % des vapoteurs déclarant être accompagnés par leur vape shop ne fument plus. Tandis que les vapoteurs déclarant ne pas avoir été accompagnés sont 73 % à avoir arrêté la cigarette. Ces données proviennent d’une thèse d’exercice soutenue en février 2021 par Thibaud Le Mehaute à l’Université de Rennes en médecine. La thèse, intitulée « la transition vers le vapotage exclusif est-elle liée au type d’accompagnement chez les vapoteurs ? » , s'est déroulée sous la direction de la Dre Catherine de Bournonville, pneumologue et tabacologue. 84 % des vapoteurs accompagnés par leur vape shop ne fument plus La thèse s’appuie sur une enquête en ligne auprès de 453 vapoteurs d’Ille-et-Vilaine menée de juillet à septembre 2020. « Sur 294 vapoteurs allant en boutique, une grande majorité était accompagnée par le vendeur (83,7 %)

COP 9 : l’OMS se félicite que le tabagisme atteint 1,3 milliard de personnes dans le monde

Image
Le nombre de fumeurs dans le monde serait passé de 1,32 milliard en 2015 à 1,30 milliard en 2020, selon le 4e Rapport sur les tendances mondiales du tabagisme de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). « Il est très encourageant de voir moins de personnes consommer du tabac chaque année et davantage de pays en voie d’atteindre les objectifs mondiaux » , s’est réjoui Tedros, directeur général de l’OMS, à la publication du rapport ce 16 novembre. Pourtant à ce rythme, correspondant à une baisse de 0,33 % par an, il faudrait plus de trois siècles pour que le tabagisme régresse à un seuil anecdotique mondialement.  « Des millions de vies ont été sauvées grâce à des politiques de lutte antitabac efficaces et complètes dans le cadre de la Convention-cadre pour la lutte antitabac (CCLAT)  de l’OMS  et du programme MPOWER - une grande réussite dans la lutte contre l’épidémie de tabagisme » , ajoute triomphalement le communiqué de l’OMS , conjuguant ridicule et cynisme en une seule phrase.

Le projet de taxe anti-vape aux USA pousserait 3 millions de personnes à fumer dont 500 000 adolescents

Image
L'économiste Michael Pesko alerte le Congrès américain. Le projet de taxe sur le vapotage, contenu dans le projet de loi nommé Build Back Better (section 138520) , aurait des conséquences négatives pour la santé publique, y compris au niveau des jeunes. Le projet de loi pourrait être adopté dès cette semaine, selon le Wall Street Journal . La proposition de taxe fédérale ne vise que les produits de vapotage et les nicotine pouches en taxant la nicotine à "50,33 $ pour 1 810 milligrammes de nicotine" , soit 2,8 cents par mg. Les taxes sur le tabac ne seraient pas modifiées. Le site Vaping 360 a calculé que le prix du pack de quatre pods Juul augmenterait de 4,62 $, tandis que la taxe ajouterait 20,16 $ à une fiole de 60 millilitres en 12 mg/mL. Une fiole de 30 ml en sels à 50 mg/ml coûterait 42 $ de plus, et le prix d'un litre de 100 mg/ml de base nicotinée, couramment utilisé pour le DIY aux Etats-Unis, augmenterait de 2 780 $. Michael Pesko, chercheur du départemen

FAKENEWS - Les scientifiques réagissent à la pseudo-étude sur les AVC chez les vapoteurs, rétractée par l'AHA, mais diffusée par les médias

Image
Cela ressemble à une nouvelle technique pour diffuser des fakenews. Un communiqué de presse,  en l'occurence de l’Association of Heart American (AHA)  annonce une "étude", non révisée par des pairs, avec des résultats alarmistes qui seront présentés à un colloque. La nouvelle est reprise avec complaisance et sans discernement par des médias, comme le site Pourquoi Docteur le 11 novembre. Puis le communiqué est retiré et la soi-disant présentation au colloque annulée. La fakenews Zombie se propage sur les réseaux sans réfutation possible.   La campagne de propagande diffuse cette fois l’improbable message que le vapotage provoquerait plus d'accidents vasculaires cérébraux (AVC) chez les jeunes que le tabagisme, alors même que les données de la recherche montrent que les vapoteurs exclusifs étaient en proportion 6 fois moins nombreux à avoir eu des AVC que les fumeurs, les double-utilisateurs (cigarette et vape) se situant à mi-chemin entre deux. Le site Pourquoi Docteu

#COP9 Comment Bloomberg et l'OMS se sont tirés une balle dans le pied aux Philippines

Image
Inattendu. En ouverture de la COP 9 anti-tabac, le discours de Teodoro Locsin, Secrétaire d’État et chef de la délégation des Philippines, insiste sur l’importance de donner accès au vapotage aux fumeurs. « Nous reconnaissons les différences fondamentales entre les différents produits de tabac et de nicotine » , déclare-t-il dans sa courte allocution aux délégués de la Convention-cadre pour la lutte anti-tabac (CCLAT) le 8 novembre. Anticipant ainsi la légalisation, avec interdiction de vente aux mineurs, du vapotage aux Philippines, dont le projet de loi est en 2e lecture au Sénat  (projet 2239).  Pourquoi favoriser les États -cigarettiers ? Teodoro Locsin précise que le vapotage serait taxé aux Philippines. Mais en proportion de ses risques réduits par rapport aux cigarettes. « Il n’y aura ni prohibition ni fiscalité extrême. Les interdictions ne feraient que pousser les opérateurs dans la clandestinité et la contrebande. Cela enrichirait davantage les pays qui ont fait du tabac un

Plan Cancer de l’UE : des négociations inquiétantes pour des arômes de vape

Image
« Parmi les points controversés du projet de Plan Cancer figurent le vapotage, l’incitation à la consommation modérée d’alcool et l’étiquetage des aliments » . Ce 8 novembre, l’introduction de Batosz Arlukowicz, président du Comité sur le Plan Cancer européen (BECA), de sa 2e session de débats sur les amendements (dispo en replay) pointe clairement l’enjeu pour le vapotage. D’un côté, une campagne pour interdire les arômes de vape. De l’autre, des défenseurs d’une approche pragmatique privilégiant l’offre d'options à risque réduit comme la vape, à l’illusoire idéal de leur élimination totale et ses effets contre-productifs.  Campagne pour interdire les arômes de vape à travers le Plan Cancer Absent à la session, mais présent dans les médias comme à  une émission de France 24 , l’eurodéputé portugais Manuel Pizarro milite pour l’interdiction des arômes de vape et l'introduction de taxes à son encontre. Son pays, gouverné par son parti (PS), favorise le produit de tabac chauffé