Licence Creative Commons: Attribution (BY) + Non Modification des partages (ND)

mercredi 30 décembre 2015

Pétition au Bundestag : Nein à l'article 20 de la TPD

(c) E-Wolke
Nouvelle initiative de résistance citoyenne en Allemagne contre la mise à mort de la vape indépendante. Le groupe E-Wolke a réussi a lancer une pétition officielle contre l'implémentation de l'article 20 de la directive européenne sur les produits du tabac (TPD). Celle-ci a jusqu'au 20 janvier pour réunir au moins 50'000 signatures valides afin d'être présentée au Bundestag, le parlement teuton. Après 5 jours en ligne, elle compte déjà près de 9'000 paraphes ce 30 décembre.

Signer n'est pas réservé aux allemands. C'est possible pour toute personne se reconnaissant dans le texte simple et clair : «Que le parlement allemand refuse de mettre en œuvre l'article 20 de la nouvelle directive européenne sur les produits du tabac qui se rapporte à la ''cigarette électronique''». Pour ce faire, suivre la démarche en illustration ci-dessous en allant sur le site

dimanche 20 décembre 2015

#unpesopertutti : les vapoteurs italiens mettent le feu à Philip Morris et l'Etat

L'affiche détournée par heatandburn.org
Depuis vendredi, les réseaux sociaux italiens s'enflamment contre Philip Morris, son traitement de faveur par l’État et en contrepartie la répression de la vape indépendante. L'étincelle à l'origine de cet incendie sur twitter est une campagne du cigarettier intitulée #unpesopertutti - un poids pour tous -. Des pleine pages dans 18 quotidiens et un clip publicitaire sont diffusés massivement dans la botte. Pour le géant cigarettier, le poids en question serait la contrebande et le marché noir de cigarette. Comprenez pas celui du tabagisme, de ses maladies et de sa mortalité. Une campagne dans la droite ligne du message de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et de la Banque Mondiale (BM) contre le marché noir de cigarette.

Sauf que pour les vapoteurs le message a du mal à passer. «La guerre déclarée à la vapote de la part de l’État, à travers les normes fiscales, et de la part des lobbies qui ont voulu ces taxes, est un poids pour tous les citoyens», dénonce unpesopertutti.org. Alors que le gouvernement de Matteo Renzi a fait passer un décret (no. 188/2014) publié le 23 décembre (!) 2014 sur l'imposition indirecte (l'accise) des produits «pouvant être inhalés sans combustion».

vendredi 18 décembre 2015

Vape Suisse : Trois recours contre la prohibition des liquides nicotinés de l'OSAV

Helvetic Vape vend en public
des liquides nicotinés
le 30 mai à Berne (photo C. Cornuz)
Nouvel épisode de la lutte contre la prohibition des liquides nicotinés à vapoter en Suisse. Au moins trois recours contre la décision générale (2015-3088) de l'Office fédéral de la santé alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV) ont été déposés auprès du Tribunal administratif fédéral (TAF). Deux vendeurs de matériel de vapotage d'une part, Stephan Meile (Insmoke) et Daniel Rico (Zodiak), et d'autre part l'association d'usagers Helvetic Vape s'opposent à l'interdiction de vente et d'import professionnel de liquides nicotinés à vaper. D'autres recours peuvent avoir été déposés sans que nous le sachions alors que le délai expirait ce jeudi.

Comme annoncé, Stephan Meile en appelle à la justice contre l'interdiction de l'OSAV. Inspiré de l'action d'Helvetic Vape du 30 mai dernier à Berne, le patron d'Insmoke avait mis en vente du liquide nicotiné sur son site internet en juin. Saisi par le chimiste cantonal thurgovien, l'OSAV a ensuite décidé cette interdiction publiée le 17 novembre. Le commerçant, également président de la Swiss Vape Trade Association (SVTA), regrette que l'administration n'ai pas tenu compte de ses arguments. «Le principe du cassis de Dijon permet aux commerçants suisse d'importer et vendre un produit offert sur le marché d'au moins un pays de l'U.E. Or les liquides nicotinés sont en vente dans de nombreux pays européens», explique t-il au Tagblatt de Saint-Gall. Intégré en 2010 à la loi suisse, ce principe de reconnaissance mutuelle tend à harmoniser son marché avec ses voisins européens. Selon Stephan Meile, la décision de l'OSAV contrevient à cette base légale fédérale. Sur Facebook, Daniel Rico de Zodiak justifie aussi son recours notamment par le principe du cassis de Dijon.

vendredi 11 décembre 2015

Revue Dépendances sur le vapotage : Le futur, c'est maintenant - MàJ 16.12.2015

Le numéro 56 de la revue Dépendances (édito de Jean-Félix Savary, ainsi que le sommaire en ligne), éditée par Addiction Suisse et le Groupe Romand d'Etudes sur les Addictions (GREA), est consacré au vapotage. La revue complète (papier) peut être commandée pour 20fs sur le shop d'Addiction Suisse. Les articles seront en open-access dans une année sur le site du GREA.

Voici en partage, l'article que j'ai signé.
A noter que je l'ai rédigé avant la sortie des nouvelles données statistiques 2014 sur le vapotage en Suisse, discutées dans le billet Vape en stats.

Mise à jour - 16 décembre.
Bourde de ma part. Pour ne pas péjorer les ventes, la revue préfère que je ne mette pas mon article en partage libre. Je le retire donc.
Cependant dans un soucis de ne pas entraver l'accès à l'information pour les personnes ne pouvant pas acheter ou consulter la revue, il est possible de me contacter avec le formulaire (sur le coté droit) pour que je leur envoie une copie pdf de mon article.

D'autres articles de ce numéro semblent tout particulièrement intéressants. Comme celui sur les conséquences de l'amalgame de la vape au tabac dans le projet de loi sur les produits du tabac (LPTab) signé du Pr J.F. Etter, ou celui sur la réduction des risques pour la consommation de cannabis avec la vaporisation de L. Appel de l'ASUD, auto-support des usagers de drogues. De bonnes raisons de se procurer la revue papier ;)