vendredi 30 septembre 2016

[Expresso] 69% des fumeurs indiens prêts à passer à la vape selon FactAsia.org

"S'il était légal et facilement disponible, et répondait à des normes de qualité et de sécurité", 69% des fumeurs indiens seraient prêt à passer au vapotage. C'est un des résultats de l'enquête menée par l'Institut Ipsos pour Factasia, organisation indépendante à but non lucratif de défense d'un débat rationnel sur la consommation de nicotine. La répression de plusieurs Etats contre l'arrêt du tabagisme à l'aide du vapotage fait que peu des 803 fumeurs interrogés cet été ont déjà essayé de vapoter. Même si 36% déclarent avoir entendu parler du dispositif. 

Ils sont 80% a estimer qu'ils devraient avoir le droit à une information sur la réduction des risques et dommages pour la consommation de nicotine. Plus des trois-quart soutiennent la proposition que "le Gouvernement devrait encourager les fumeurs adultes à passer à des alternatives à risques réduits en place des cigarettes et s'assurer qu'elles ne sont pas utilisées par des jeunes". N'ayant semble t-il pas autant de compassion pour préserver les jeunes des cigarettes que pour les fumeurs adultes.

Heneage Mitchell, co-fondateur de Factasia,org, estime nécessaire une meilleure connaissance de la demande des usagers en Asie pour des produits à risques réduits alternatif au tabac. "Notre enquête montre qu'il y a un appel pour une action positive du Gouvernement", conclut H. Mitchell. En effet, 73% des sondés pensent qu'il serait néfaste que le Gouvernement retarde l'accès aux alternatives à risques réduits au tabagisme. En août dernier, un rapport de Julian Morris et du Dr Amir Ulla Khan pour la Reason Foundation a argumenté que le vapotage pourrait faire disparaître le tabagisme indien d'ici trente ans.

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire