jeudi 29 septembre 2016

[Expresso] Tages Anzeiger: Arrêter de fumer avec la vape est-ce comme porter la burqa pour poser des bombes?

Article qui joue de surréalisme d'Andreas Tobler dans le Tages Anzeiger du jour.  Les nouvelles possibilités d'espionnage de la police politique, accordées par le vote du week-end dernier, doivent-elles servir à la répression du vapotage? Pour le rédacteur des pages culturelles du quotidien zurichois, cela peut se justifier car le vapotage est superflu et dangereux. Aussi superflu que l'interdiction de la burqa. L'attrait des cigarettes de tabac repose sur la pulsion de mort, ce défi lancé à la peur de mourir pour se montrer plus puissant que cette fin inéluctable. Quel intérêt donc à un objet à risques très réduits et sans glamour? 

Pire, ces appareils seraient de véritables bombes. "Savez-vous où la société suisse est le plus vulnérable en matière de sécurité: le nombre croissant d'usagers du vapotage, avec lequel n'importe qui peut devenir une bombe télécommandée, un terroriste!", argumente le journaliste. Pour se sauver, la Suisse mythique doit-elle donc bannir le vapotage comme la burqa et lancer ses troupes sur la trace de la menace nébuleuse des vapoteristes? Nul doute que les fondamentalistes puritains de certains groupes anti-tabac Suisse adhéreront au projet...

PS. edit (29.09 à 11h) suite à une remarque d'A. Tobler, ajout de la partie en gras dans le texte ;) : " aussi superflu que l'interdiction de la burqa" (désolé pour mon erreur initiale, j'ai voulu aller trop vite :oops:)

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire