Licence Creative Commons: Attribution (BY) + Non Modification des partages (ND)

samedi 12 novembre 2016

[Expresso] Totally Wicked en sursis aux USA: "La FDA peut vouloir que les américains continuent de fumer. Nous, non"

"Nous devons être honnête avec nos clients et notre personnel. Il est actuellement impossible de voir un chemin dans l'impasse que la Food and Drug Administration (FDA) impose aux entreprises comme la nôtre aux USA". Totally Wicked, entreprise de produits de vapotage implantée aux Etats-Unies depuis 2008, annonce jeter l'éponge. "Totally Wicked va fermer ses portes à l'été 2018 aux Etats-Unis, non pas parce que nous le voulons, mais parce que le gouvernement américain l'exige", explique Fraser Cropper, son Directeur managérial, à Business Wire

Après avoir combattu en 2010 une première décision de la FDA contre les produits de vape, mené en Europe un recours contre l'assimilation du vapotage à la directive sur les produits du tabac (TPD) en 2015, Totally Wicked est cette fois pessimiste sur l'avenir des produits de consommation de nicotine à risques très réduits aux US. "D'un trait de plume, la FDA exige une procédure d'avant mise sur le marché pour autorisation comme tabac (PMTA) incroyablement irréaliste pour un produit qui ne contient pas de tabac, à un coût totalement prohibitif, sauf pour les géants cigarettiers. Et qui ne tient pas compte de la réduction des risques du produit, ni évidemment de son potentiel remarquable par rapport à l'épidémie de tabagisme qui fait rage", s’agace la firme basée en Floride.

Mise à mort de la vape indépendante

Pour l'entreprise de vapotage, la réglementation de la FDA, le Deeming Act, vise tout simplement à détruire la vape indépendante. "À la fin 2018, il ne restera plus d'industrie de vape indépendante aux Etats-Unis", prévoit la boite précurseur du domaine. Quelques espoirs persistent que le Congrès remette en cause la réglementation de la FDA, ou que système judiciaire enquête sur la "présentation fallacieuse de l'impact des risques" que la FDA a utilisé "pour justifier cette abomination réglementaire". 

Si Totally Wicked annonce son futur retrait, l'entreprise issue du monde de la vape ne compte pas se faire assassiner à bon compte. "En 2018, nous serons obligés de fermer, mais nous n'allons pas disparaître en douceur. Nous avons l'intention d'utiliser ce temps au profit de nos clients et pour informer le plus grand nombre de personnes sur les affirmations trompeuses émanant de la FDA", avertit la firme. Et de promettre: "Nous avons l' intention d'offrir nos produits à des prix encore plus abordables, pour que lorsque la FDA nous aura forcer à fermer, autant de personnes que possible aient bénéficié d'un produit que l'organe de Santé publique anglaise (Public Health England) classe comme au minimum 95% plus sûr que les cigarettes de tabac".

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire