S'abonner via email :

penser à vérifier que le mail de confirmation n'est pas bloqué par l'anti-spam

dimanche 1 octobre 2017

[Stoptober] Les pompiers s'engagent pour la vape

"La Brigade du Feu de Londres salue l'initiative du Public Health England de soutenir le vapotage comme un moyen fondamental d'aide aux fumeurs pour cesser de fumer et réduire le nombre de décès liés aux incendies causés par le tabagisme". A contre-courant de la surmédiatisation de quelques incidents liés au vapotage accompagnée du silence sur ceux liés aux cigarettes, les pompiers londoniens rappellent la très forte réduction des risques d'incendies de la conversion au vapotage des fumeurs. "Étonnamment, nos statistiques montrent que sur les trois dernières années il y a eut plus de 3580 incendies liés au tabagisme contre seulement 15 liés au vapotage", constate Dan Daly, Commissaire à la sécurité de la Brigade du Feu. Bien qu'il y ait environ quatre fois plus de fumeurs que de vapoteurs londoniens, le ratio de 255 fois plus d'accidents dus aux cigarettes ne laisse pas place au doute. "Le vapotage est une option beaucoup plus sûre pour prévenir les incendies que de fumer", précise le communiqué des pompiers.

Non seulement les accidents sont plus nombreux avec le tabagisme mais ils sont également particulièrement meurtrier ou invalidant. "Selon nos derniers chiffres, le tabagisme est à l'origine de la moitié des décès dans des incendies de maison, alors que les cigarettes ne représentent que 9% des feux accidentels", souligne la Brigade du feu. Les endormissements en fumant sont probablement une des raisons de ce bilan tragique. En contraste, le vapotage provoque à la fois extrêmement moins d'accidents et de moindre gravité

"La Brigade n'a recensé aucun mort ni de blessure grave causé par des appareils de vapotage prenant feu. Toutefois, rappelons aux usagers que le risque est toujours présent. Il ne faut pas laisser les appareils en charge lorsqu'on est absent ou en train de dormir et il faut utiliser le chargeur approprié à l'appareil", précise Dan Daly. Ajoutons la nécessité absolue d'utiliser des protections isolantes pour les accus hors des appareils, pour éviter des court-circuits pouvant se révéler très dangereux. D'autres conseils plus précis se trouvent sur une page du Vaping Post, sur vaping.fr ou encore sur ce document de Pascal Macarty.

"Nos équipes ont assisté à de nombreux incendies causés par des cigarettes. Il est clair qu'arrêter de fumer n'est pas simplement bon pour votre santé, mais il peut aussi vous sauver d'un incendie dévastateur chez vous", insiste Dan Daly. De son côté la Dr Yvonne Doyle, directrice de l'antenne londonienne du Public Health England, appuie: "Le vapotage est à présent le moyen le plus populaire d'arrêter de fumer au Royaume-Uni. Plus de la moitié des participants à Stoptober l'an passé ont opté pour la vape. Vapoter est extrêmement moins nocif que de fumer". Et d'inviter les fumeurs londoniens à rejoindre l'opération Stoptober qui débute aujourd'hui pour tout le mois d'octobre.




0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Printfriendly

Licence Creative Commons: Attribution (BY) + Non Modification des partages (ND)