Licence Creative Commons: Attribution (BY) + Non Modification des partages (ND)

jeudi 5 octobre 2017

[Ristrett'] Pr Brenneisen: "En inhalant la vapeur de cannabis, les poumons subissent moins de méfaits qu'avec la fumée"

Calmant un peu la frénésie autour du cannabis légal, le Pr Rudolf Brenneisen ne rejette pour autant pas tout intérêt thérapeutique des cannabinoïdes dans l'interview livré ce jour à la Basler Zeitung (BaZ). "Il y a un écart énorme entre les connaissances scientifiques et la diffusion du cannabis riche en cannabidiol (CBD)", souligne le Directeur de la Task Force Suisse sur les Cannabinoïdes en Médecine (STCM). Même si le CBD n'a pas d'effets psychotrope et ne provoque pas d'ivresse, le spécialiste reconnu mondialement estime que la substance est fortement active. "Le cannabidiol est un composant du cannabis pharmacologiquement très actif dont le potentiel thérapeutique ainsi que l'éventuelle toxicité à long terme sont au niveau clinique insuffisamment connus", insiste le professeur émérite de pharmacie.

En l'état des connaissances, des essais cliniques indiquent des résultats très prometteurs du CBD pour le traitement de l'épilepsie sévère et de la psychose, tandis que d'autres sont positifs en cas de troubles du sommeil, de maladies inflammatoires chroniques et de céphalées, liste le spécialiste. "Le potentiel thérapeutique est souvent surestimé en présentant le CBD comme une recette miracle", tempère t-il. Paradoxalement, le Δ-9-tétrahydrocannabinol (THC), le cannabinoïde connu pour son effet psychotrope, bénéficie de plus d'études. "Les avantages médicaux du THC sont mieux documentés, concernant les spasmes musculaires, les douleurs chroniques, les nausées, le syndrome de Tourette, la migraine et la perte d’appétit", indique Rudolph Brenneisen. 

Dans l'ensemble le manque de ressources pour des recherches vient du fait que "Big Pharma n'est pas intéressée, car le CBD n'est pas brevetable". Cependant, le fondateur de la STCM convient que le grand nombre de témoignages directs d'usagers est une donnée importante "à ne pas prendre de haut avec arrogance par les scientifiques et les médecins". Ces témoignages nourrissent l'engouement pour le cannabis légal, riche en CBD et à moins de 1% de THC, propulsé depuis quelques mois sur le marché Suisse. 

Pour les malades qui essaieront le produit, le spécialiste délivre quelques conseils. "Si du cannabis de qualité médical n'est pas accessible, je conseille de choisir des fournisseurs reconnus pour leur sérieux. Ensuite, il faut commencer par de faibles doses pour déterminer par tâtonnement le dosage efficace", explique le pharmacien. Dernier point, mais pas le moins important, il insiste sur le mode de consommation en évitant de le fumer avec du tabac. "Je recommande le vapotage d'e-liquide au CBD, d'utiliser l'herbe avec des vaporisateurs, ou encore en préparation à ingérer. En inhalant la vapeur, les poumons subissent moins de méfaits qu'avec la fumée".

1 commentaire :

  1. This is a great article thanks for sharing this informative information. I will visit your blog regularly for some latest post. I will visit your blog regularly for Some latest post. cbd vape juice

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.