S'abonner via email :

penser à vérifier que le mail de confirmation n'est pas bloqué par l'anti-spam

samedi 2 septembre 2017

[Expresso] Vape Expo India menacée d'interdiction à une semaine de l'ouverture

"Nous avons fait les demandes d'autorisation en mars 2017 et la notification d'interdiction arrive à seulement une semaine de l'ouverture". La série de tweets du Vape Expo India expriment le désarroi de l'organisation du salon censé se tenir les 9 et 10 septembre à New Delhi.
De son côté, Rakesh Gupta, activiste anti-vape du Punjab, indique triomphant que la décision d''interdire la tenue du salon viendrait du haut de l'Etat.

Les voix de la réduction des méfaits étouffées ?

A quelques jours de l'événement, organisateurs, exposants et participants se retrouvent dans l'incertitude alors que certains sont déjà sur place pour préparer le salon. Pour le moment, difficile de savoir ce qu'il adviendra, même si les organisateurs travaillent à permettre sa tenue et appellent à rester calme..

La très attendue conférence du Pr Rafesh N. Sharan, de l'Université de North-Eastern Hill, pourra t-elle y avoir lieu? Le biochimiste a cosigné une lettre remarquée avec le Pr M Siddiqi, directeur de la Fondation contre le cancer indienne, début août pour appeler les autorités à ne pas priver les fumeurs indiens d'une alternative pour sortir des cigarettes.

Cette initiative s'oppose au projet de prohibition du vapotage qui pourrait être imposée en Inde au niveau fédéral. Cinq Etats ont déjà décrétée une telle interdiction. Mais un an après son entrée en vigueur au Karnataka, les vapoteurs indiens viennent de déposer un recours en justice contre celle-ci, ayant mis à jour que les soi-disant études la justifiant n'existent pas.

120 millions de fumeurs livrés au tabac

La situation est tendue pour la vape en Inde malgré le nombre croissant de vapoteurs réussissant ainsi à quitter le tabagisme. Parmi les grands producteurs mondiaux de tabac, l'Inde a fait le forcing lors du dernier sommet de l'OMS sur son sol pour faire interdire l'outil de réduction des méfaits sans tabac ni combustion. La bataille pour l'accès au vapotage est loin d'être finie dans un pays qui compte plus de 120 millions de fumeurs. Pourtant, une étude de l'Université de Bangalore estime que le vapotage pourrait éliminer le tabagisme indien dans les trente années à venir, si les autorités le soutiennent...


0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Printfriendly

Licence Creative Commons: Attribution (BY) + Non Modification des partages (ND)

 
Real Time Analytics