Vape et droit à la réduction des risques: Conférences et discussions d'intérêt en libre accès par visio

Des interventions ce 30 mai pour la journée mondiale de la vape, et au moins trois rendez-vous sur la première quinzaine de juin s’annoncent très intéressants concernant les questions de réduction des risques, du vapotage et ses dimensions sociales et politiques.

Tous libres d’accès, certains nécessitent de s’inscrire.

Ce 30 mai à l’occasion du World Vape Day

Plusieurs discussions en ligne proposées par des organisations de défense de vapoteurs. 
  • En italien, l’ANPVU invite à débattre à partir de 15 h sur sa chaîne Youtube : Stefano Caliciuri (Sigmagazine), Umberto Roccatti (ANAFE), Barbara Mennitti (Sigmagazine), Prof. Riccardo Polosa (COHEAR), Antonella Panuzzo (UNIECIG), Dott.ssa Giuseppina Massaro (Psicologa-coach), Dott. Fabio Beatrice (Centro Antifumo), Mosè Giacomello (VAPITALY), Carmine Canino (ANPVU). Ce sera aussi en direct sur Radio Radicale (info de Sigmagazine)

TPD review: Opportunity or catastrophe ? – 4 juin à 19h (18h Anglaise), avec Clive Bates organisé par la New Nicotine Alliance UK (NNA UK)

En anglais, gratuit sur inscription à https://zoom.us/webinar/register/WN_CBVc78kqQvuj0Zrtf4_pew
NNA UK Clive Bates TPD review: opportunity or catastrophe ?" La directive européenne actuelle sur les produits du tabac (TPD), en vigueur depuis 2014, a eu un impact significatif sur la manière dont les produits de nicotine plus sûrs sont réglementés, fabriqués, commercialisés et consommés à travers le Royaume-Uni et les États membres de l’UE. Une révision de cette directive étant en cours, que pouvons-nous attendre de l’avenir et que peuvent en faire les consommateurs ? Est-ce une opportunité pour les consommateurs de s’engager avec les décideurs politiques pour influencer la réglementation ou allons-nous faire face à une catastrophe de mauvaise réglementation? Cela affectera-t-il le Royaume-Uni maintenant que nous avons quitté l’UE ou serons-nous toujours liés par les règles de la DPT? Quelles leçons le gouvernement britannique peut-il tirer des avantages et des défauts de la précédente DPT et que peuvent faire les consommateurs britanniques et européens pour guider les politiciens dans une direction sensée? Clive s’appuiera sur sa connaissance approfondie de ce domaine politique pour aborder ces sujets et bien plus, avec du temps alloué par la suite aux participants pour poser des questions directement à Clive ».

City Health forum: ‘Compassionate public health for compassionate societies’ – 4 juin de 16h à 20h

Avec Ethan Nadelmann, David Sweanor, Alex Wodak, Marewa Glover, Michael McGrady, Cinzia Brentari, Jim McVeigt, Hannah Timpson et Magdalena Dabkowska, organisé par Knowledge Action Change (KAC). 
En anglais, accès libre, vous trouvez les détails du programme sur le site https://cityhealthinternational.org/conferences/2020-programme

Global Forum on Nicotine 2020 : Nicotine, science, ethics and human rights, 11 et 12 juin de 12h à 17h30 

Une trentaine d’intervenants. En anglais, accès gratuit sur inscription à 
https://gfn.events/ 

Au programme, notamment la Dre Caitlin Notley, le Dr Konstantinos Farsalinos et le Pr Riccardo Polosa, sur les l’état des recherches sur la nicotine, le tabagisme, le vapotage et le COVID-19 ; les questions d’éthique et de la réduction des méfaits avec Clive Bates, Marewa Glover, Ethan Nadelmann, Fiona Patten, David Sweanor et Alex Wodak ; un discours de Louise Ross, ex-directrice du Stop Smoking Service de Leicester et membre de la NNA UK, en mémoire de Michael Russell ; des interventions de représentants des organisations d’utilisateurs de produits nicotinés à risque réduit, notamment Samrat Chowdhery de l’Association des vapoteurs d’Inde (AVI). 
Le programme complet à https://gfn.net.co/programme20
« Depuis 2014, le GFN a toujours accueilli des participants d’un large éventail de groupes, de professions et de disciplines, ce dont KAC est fier. En termes simples, nous croyons en la liberté d’expression et la liberté d’association. 
Au cours de l’année écoulée, l’intensité des attaques contre des chercheurs, des universitaires et des professionnels de la réduction des méfaits du tabac à travers le monde a considérablement augmenté. Des organisations ont été calomniées et des attaques ad hominem lancées contre des individus pour leurs opinions ou leurs connexions.
Comme toujours, et peut-être plus encore en cette année critique, le GFN est ouvert à tous ceux qui s’intéressent à la science et à la politique sur la nicotine. Il est ouvert à tous ceux qui souhaitent réduire le nombre de décès et de maladies liés au tabac dans le monde. Et il est ouvert à tous ceux qui reconnaissent que la lutte mondiale contre le tabac échouera sans l’ajout stratégique de la réduction des méfaits du tabac, sous la forme d’un accès généralisé à des produits de nicotine plus sûrs. Nous nous réjouissons de vous accueillir les 11 et 12 juin - et espérons, vous voir nombreux à Varsovie, où nous prévoyons de nous rencontrer à nouveau en juin 2021 », explique Paddy Costall, co-directeur de l’organisation du GFN.
Note sur le financement du GFN par l’organisation KAC :
« Comment le GFN est-il généralement financé? Lorsqu’il est organisé en tant qu’événement en personne, le forum est entièrement financé par les inscriptions et ne reçoit aucun parrainage de fabricants, de distributeurs ou de détaillants de produits nicotinés, y compris de sociétés pharmaceutiques, de cigarettes électroniques et de tabac. Toutes les organisations qui soutiennent la conférence approuvent l’événement, mais n’ont aucune implication financière ou administrative dans l’organisation de l’événement. »

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les croyances erronées sur la nicotine ont un impact négatif sur l'arrêt tabagique aux Etats-Unis

Consultation européenne sur le projet de taxe anti-vapoteurs: quelques infos [MàJ]

En Norvège, le snus a engendré la première génération sans fumée