S'abonner via email :

penser à vérifier que le mail de confirmation n'est pas bloqué par l'anti-spam

mercredi 17 janvier 2018

La RTS communique l'unique véritable Vérité sur la vape et les enfants à Fribourg

Ne vous laissez pas abuser, toute ironie dans les propos suivants serait purement fortuite. Après son illuminant reportage sur le vapotage et les enfants à Fribourg, la Radio Télévision Suisse (RTS) communique l'officielle, unique et éternelle véritable vérité sur le vapotage. "Le grand problème c’est que pour l’heure les liquides tombent sous le coup de la loi sur les produits usuels et non pas sous le coup de la loi des produits pharmaceutiques", explique avec une précision chirurgicale Alain Hertig. L'éclairé Rédacteur-en-chef adjoint de la section Actualité de la RTS répond ainsi par mail à quelques brebis égarées du public romand prises de doutes devant le sujet de la RTS. 

Mais point de doute à avoir. L'absence de fait d'actualité ne peut faire vaciller la flamme du téléjournal pour offrir dans sa bienveillance la pure objectivité transcendante. "Dans le 19.30, nous avons diffusé un reportage sur le vapotage, précisant que pour l’instant l’e-cigarette sans nicotine pouvait être vendue à des mineurs", assure courageusement le Rédacteur-en-chef Alain Hertig à ses auditeurs ébaudis de tant de justesse et de précision dans la révélation de la pure vérité.

A raison nos vaillants soldats de la liberté d'expression fédérale ont bravé les frimas de l'époque pour interroger le vénérable Dr Chung-Yol Lee, détenteur des éclairs de la pensée de la doctrine de Stanton Glantz. Alain Hertig, soucieux de faire saisir la didactique profonde du médecin cantonal fribourgeois à sa population, reprend le propos dialectique. "Il y a aussi la «renormalisation» de la fumée car éventuellement des jeunes qui n’auraient jamais fumé en commençant par les cigarettes électroniques reprennent les cigarettes traditionnelles", révèle le Rédacteur-en-chef adjoint. Des enfant qui n'ont jamais fumé pourraient reprendre la cigarette. Et des vapopervers ne voudraient rien faire face à cette diablerie ! Heureusement, la RTS veille à la pluralité intégrale de l'information unique et lumineuse.

Fausse nouvelle même pas vraie

Et cette oeuvre éclairante s'exerce malgré des tentatives malveillantes et retorses de déstabilisation de la Radio Télévision Suisse. En effet, selon une autre source, une fakenews circulerait sur les réseaux sociaux. Là aussi, Fribourg, enfants et vapotage sont au cœur du sujet. "Une horde de vapoteurs dévorent en ce moment même des enfants en ville de Fribourg. Déchaînés, ils attaquent sauvagement bébés, chiots et chatons, semant la terreur", répand sur internet cette fausse nouvelle surmontant une photo d'un acte barbare semblant avoir été prise dans les rues fribourgeoises.

Pour l'honneur et la sauvegarde de la sécurité et de l'intégrité de la population, la RTS mène discrètement l'enquête sur les réseaux sociaux. Connaissant bien son public, les journalistes s'inquiètent que cette fausse nouvelle pas vraie ne soit prise au sérieux par mégarde. D'autant plus qu'elle intervient après une autre affaire concernant les enfants et le vapotage à Fribourg. Heureusement d'après un résident sur place, la cité au bord de la Sarine n'a pour l'heure pas été prise de mouvement de panique.

P.S. Je compatis avec mes amis qui essaient d'argumenter contre No Billag que la RTS est garante de la pluralité d'opinions et de qualité d'information. Vous n'êtes pas aidés. Bisous. 


0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Printfriendly

Licence Creative Commons: Attribution (BY) + Non Modification des partages (ND)