En silence, l'OMS rétracte une partie des fausses informations de sa page anti-vape

Ses pires allégations se sont déjà largement répandues, notamment via une dépêche de l'AFP reprise sans distance critique par les médias la semaine dernière. La page en anglais Questions/réponses de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), initialement publiée le 20 décembre, sur le vapotage a été discrètement modifiée hier, sans réussir à devenir un document digne de confiance ni intelligent. Alors que les critiques pleuvent sur cette publication, cette rétractation partielle dans un silence honteux semble trahir le peu de compétence de l'OMS et les influences malsaines qu'elle subit sur le sujet. Clive Bates vient de publier un texte décortiquant le problème de fond de l'organisme onusien sur le sujet, faisant écho à l'analyse de Sovape publiée en fin de semaine dernière.

La bidonnerie de l'antigel purgée de la page de l'OMS

L'OMS a modifié la page en question sans le mentionner (!), dont la version initiale se trouve sur Web Archive. Le mensonge initial de la présence d'antigel dans la vape, repris par Jean-Jacques Bourdin sur RMC par exemple, a disparu. Le discours initial sur "le danger plus grand du vapotage que les cigarettes" a été modifié pour enlever les absurdités les plus flagrantes qui minimisaient les risques liés au tabagisme. Malgré cela, le paragraphe reste fondamentalement trompeur et obscurantiste, sans présenter de repère de risques comparés entre les deux modes de consommation. 
Niveau zéro de l'avertissement sanitaire: la page de l'OMS concerne la vape avec nicotine (ENDS) mais évoque les maladies liées aux liquides au THC frelatés à la vitamine E sans le préciser clairement
Le passage évoquant les pneumopathies aux Etats-Unis a aussi été modifié. Il utilise une citation partielle du Center for Disease Control (CDC) qui précise que la vaste majorité des personnes touchées ont reconnu avoir utilisé des produits au THC. En réalité, les analyses sérieuses ont montré que ce sont des liquides frelatés à l'acétate de Vitamine E provenant du marché noir du THC qui sont en cause. La modification reste bien en deçà du niveau d'information attendu d'une institution de santé mondiale fiable. 

L'OMS ne sait toujours pas lire les études cliniques depuis la semaine dernière

La question encourageant initialement à la prohibition du vapotage a été enlevée, pour ne laisser que le second volet sur les "options de réglementation". Mais le passage rate toujours la problématique de santé publique du rôle du vapotage face au tabagisme. Une lacune inquiétante sur les compétences des cadres de l'OMS. Lacune illustrée par la modification sur le mensonge initial de l'absence d'étude clinique sur l'arrêt tabagique avec le vapotage. Il a cédé la place à un paragraphe flou assénant sans référence scientifique (!) que le sujet "fait toujours débat"

Faut-il suspendre les financements des activités anti-tabac de l'OMS?

L'OMS ose même laisser le paragraphe où elle affirme étudier le sujet. Ceci malgré l'énorme bourde de cette publication qui ridiculise l'OMS aux yeux des experts. Ses modifications à la volée ne réussissent ni à répondre ni même à articuler les principaux enjeux de santé publique du sujet. Le texte de manière globale reste largement trompeur et anti-scientifique. 

Dans un texte analysant la dérive de l'OMS que trahit la publication de cette page, Clive Bates, ex-directeur de l'organisation anti-tabac ASH et expert du domaine, appelle les Etats membres à suspendre leur financement des activités anti-tabac de l'OMS "jusqu'à ce que l'exécutif puisse montrer qu'il agit de manière responsable et qu'il existe une gouvernance scientifique et des communications acceptable dans l'organisation".

Edit à 0h25 le 31.01.2020: oubli de la précision importante de la proposition de C. Bates de suspendre les financements des activités anti-tabac de l'OMS (pas le reste ;) )

Il parait que c'est pour protéger la santé: la prohibition du vapotage en Inde, une bonne affaire pour le principal cigarettier ITC, dont l'Etat indien détient près de 30% du capital...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les croyances erronées sur la nicotine ont un impact négatif sur l'arrêt tabagique aux Etats-Unis

Consultation européenne sur le projet de taxe anti-vapoteurs: quelques infos [MàJ]

En Norvège, le snus a engendré la première génération sans fumée